21.9 C
Alger
lundi 20 mai 2024

Gare maritime de Mostaganem: Les passagers du car-ferry accueillis par le wali

La crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19 avait contraint les pouvoirs publics à fermer les frontières depuis mars 2020. En effet, les ressortissants algériens ont en subi les conséquences de plein fouet, n’ayant plus la possibilité d’entrer au pays. A Mostaganem, le paquebot «Denia Ciutat Creativa» de la compagnie espagnole Balearia a fait son premier accostage à la gare maritime. Cet évènement n’est pas passé inaperçu, bien au contraire la reprise s’est passée dans une ambiance quasi festive. C’est au son des sirènes du ferry, relayées par celle des klaxons des véhicules des passagers que le ferry «Denia Ciutat Creativa» a accosté ce dimanche 21 novembre à 9 heures du matin sur le quai Maghreb, débarquant 187 véhicules et 349 personnes pour la plupart des résidents algériens établis en Europe, notamment en France et en Espagne. Aissa Boulahya, wali de Mostaganem, accompagné des autorités civiles et militaires, était sur le quai pour accueillir les voyageurs de cette première traversée après la fermeture des frontières. Le chef de l’exécutif a évoquer le travail de préparation qui a anticipé le retour du ferry à Mostaganem. Il a mis en exergue l’effort déployé par la commission de sécurité pour mettre sur pied toute la logistique servant à accueillir les passagers dans des conditions optimales. Le wali a remercié au passage tout le personnel mis en place pour le bon accueil des voyageurs. D’autre part, il a insisté sur l’amélioration sans cesse des prestations de la gare maritime qui, selon lui, est un des atouts les plus pertinents de la destination touristique de la wilaya. Les voyageurs ont été soumis à des tests PCR à l’aide de kits antigéniques permettant d’obtenir des résultats probants d’une durée de 15 minutes et payants à raison de 10 euros ou 1 600 DA pour chaque passager. Les voyageurs ont effectué les procédures douanières de police avec facilité et n’ont rencontré aucune difficulté lors du débarquement de leurs véhicules ni dans le hall des entrées. Selon certains passagers, c’est un jour de fête que de fouler le sol de sa patrie l’Algérie. Certains déclarent avoir été pris en charge correctement durant toute la traversée. D’autres affirment que le service était impeccable tout comme le personnel de bord qui était aux petits soins. Pour rappel, la ligne Mostaganem-Valencia (Espagne) a amorcé sa traversée inaugurale au mois de mars 2016. Elle est venue soulager les émigrés algériens de la région qui sont en nombre non négligeable.
Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img