9.9 C
Alger
mardi 21 mai 2024

Galerie d’art Mohamed-Racim: L’Ecole de l’affiche polonaise se décline à Alger

La galerie d’art Mohamed Racim, sise à Alger, à l’avenue Pasteur, a accueilli jeudi soir un grand nombre d’artistes venus assister au vernissage de l’exposition de l’ »Ecole de l’affiche polonaise, l’art de la communication universelle ».

Par Abla Selles

L’ouverture de cette évènement qui s’inscrit dans le cadre des célébrations du 103e anniversaire de la fête de l’Indépendance de la République de Pologne était marquée par la présence de l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Pologne en Algérie, Witold Czesaw Spirydowicz ainsi que des représentants du ministère de la Culture et des Arts, de différentes missions diplomatiques accréditées à Alger et du directeur et des enseignants de l’Ecole supérieure des Beaux Arts d’Alger (ESBA).

Dans un moment solennel, la cérémonie a été ouverte par la diffusion des Hymnes nationaux de l’Algérie et de la République de Pologne, avant l’allocution d’ouverture, prononcée par M.Witold Czesaw qui a rappelé les liens d’amitié « solides et historiques » entre l’Algérie et la Pologne.

L’ambassadeur de la République de Pologne a également évoqué la grandeur de l’Ecole de l’affiche polonaise, considérée comme une « référence mondiale » dans le domaine du graphisme et de la communication, avant de déclarer, sous les applaudissements nourris des invités, « faire don » de cette exposition, après sa clôture, à l’Ecole des Beaux Arts d’Alger.

Rassemblant les œuvres d’une trentaine d’artistes polonais, l’exposition constitue un panorama de l’art polonais de l’affiche dans tout son éclectisme, abordant des périodes, des thèmes et des œuvres d’artistes polonais très divers, pour se présenter au regard des artistes en devenir, comme une source d’inspiration et un phénomène artistique original de valeur.

Dédiées à différents événements artistiques, les affiches, « Chopin au Jardin de Luxembourg » de Jan Bajtlik, « Drame de Jalousie » de Jerzy Flisak, « Cabaret » de Wiktor Gorka, « Amadeus » de Joanna Gorska et Jerzy Skakun, « Rocky » d’Edward Lutczyn, figurent parmi la soixantaine de travaux exposés, réalisés dans différentes techniques et courants artistiques.

Plusieurs œuvres artistiques réalisées, traduisent la grande amitié entre l’Algérie et la République de Pologne, à l’instar du texte poétique élogieux écrit par le grand penseur polonais Cyptian Kamil Norwid à l’endroit de l’Emir Abdelkader pour avoir sauvé, au XIXe siècle à Damas, des milliers de chrétiens d’une mort certaine.

Cette relation d’échanges épistolaires qu’ont entretenue le grand poète polonais et le père de la Nation algérienne, a été sanctionnée par la sortie d’un ouvrage paru aux éditions « Dalimen » le mois de juin dernier, intitulé, « Ode à l’Emir Abd el-Kader ».

A.S

Article récent

ok tope

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img