16.9 C
Alger
mercredi 24 avril 2024

France : Le déficit budgétaire devrait atteindre 220 milliards d’euros en 2021

Le déficit du budget de l’Etat en France va atteindre en 2021 un nouveau record après celui de 2020, environ 220 milliards d’euros, en raison des dépenses massives engagées pour soutenir la reprise de l’économie affaiblie par
l’épidémie de Covid-19. Le déficit budgétaire devrait augmenter de près de 47 milliards de plus que ce qui avait été budgété en loi de finances initiale, a déclaré samedi le ministre français des Comptes publics Olivier Dussopt. Cette aggravation de plus de 20 % de l’estimation de déficit pour 2021 est «la conséquence des mesures de soutien que nous continuons à prendre pour accompagner au mieux la reprise», selon le ministre des Comptes publics. Le gouvernement doit présenter le 2 juin un projet de loi de finances rectificative (PLFR) comprenant 15 milliards d’euros de mesures d’urgence supplémentaires, qui serviront notamment au financement de l’activité partielle et à des aides ciblées pour les entreprises en difficulté, avaient détaillé Olivier Dussopt et le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, dans un entretien aux «Echos» jeudi.
De nouveaux dispositifs d’aide aux entreprises en très grande difficulté ou d’allègement fiscaux pour les sociétés doivent aussi être présentés à l’occasion du PLFR.
Le gouvernement français avait initialement prévu de réduire le déficit de l’Etat à 173,3 milliards d’euros en 2021, contre 182 milliards en 2020, année marquée par un effondrement brutal de l’activité au printemps, lors du premier confinement.La crise du Covid-19 a déjà plus que doublé en 2020 le déficit de l’Etat par rapport à 2019 (85,7 milliards), année elle-même marquée par une augmentation imprévue des dépenses liée à la crise sociale des gilets jaunes, après une année de déficit contenu à 66 milliards en 2018.
Le déficit public, qui comprend outre le déficit du budget de l’Etat celui de la Sécurité sociale et des collectivités locales, était lui prévu initialement à 8,5 % du PIB pour 2021, mais avait déjà été révisé à la hausse, à 9 %, début avril. Le creusement du déficit public devrait enfin creuser davantage la dette publique, qui s’est envolée l’an dernier à 115,7 % du PIB. Le ministre de l’Economie tablait en avril sur une progression à 118 % pour cette année.
Farid M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img