16.9 C
Alger
samedi 10 décembre 2022

Forum économique de Saint-Pétersbourg: L’Algérie plaide l’intégration continentale dans le dialogue russo-africain

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a pris part, en marge du Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2022, au dialogue des affaires Russie-Afrique lors duquel l’Algérie avait plaidé pour l’intégration de l’Afrique, a indiqué, vendredi, un communiqué du ministère. «M. Zeghdar a participé au dialogue aux côtés du Premier ministre de la République centrafricaine et des ministres de l’Egypte, du Mali et du Zimbabwe, outre le représentant de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et de représentants d’institutions financières et économiques importantes russes, dont le vice-président de la firme Gazprom-bank ainsi que de l’ambassadeur d’Algérie à Moscou, Ismail Benamara et ses assistants», a précisé le communiqué. Les travaux du dialogue ont été présidés par le représentant du ministère russe des Affaires étrangères qui a prononcé une allocution au nom du chef de la diplomatie russe, Serguei Lavrov, a ajouté la même source. Les participants ont évoqué «les défis majeurs du développement en Afrique, à la lumière des développements géopolitiques survenus dans le monde à la faveur d’un ordre mondial en mutation». Intervenant à l’occasion, «M. Zeghdar a mis en avant le rôle historique et positif de l’Algérie en Afrique et ses efforts continus pour la préservation des intérêts du continent». Le ministre de l’Industrie a présenté un exposé sur le climat d’investissement en Algérie en plein essor grâce à l’actualisation du cadre juridique des investissements, initiée par le gouvernement algérien, en application des orientations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Les participants ont mis l’accent sur «la nécessité d’intensifier les efforts dans l’objectif d’ériger l’Afrique en ensemble économique fort et intégré et d’éviter d’être une économie vulnérable qui ne résiste pas aux fluctuations induites par les tiraillements et les conflits politiques».

Zeghdar rencontre des hommes d’affaires et des investisseurs russes
En marge des activités du Forum, le ministre de l’Industrie a rencontré, vendredi, en présence de l’ambassadeur d’Algérie à Moscou, une délégation d’hommes d’affaires et d’investisseurs russes souhaitant investir en Algérie. Après avoir rappelé le cadre juridique de coopération entre les deux pays dans le domaine de l’industrie, le ministre a présenté un aperçu sur le nouveau code de l’investissement, relevant «ses nombreux avantages et les garanties et la stabilité qu’il assure aux investisseurs, dont le guichet unique et le foncier industriel», note le communiqué. La réunion a permis aux investisseurs russes d’afficher leur «intérêt pour l’Algérie en tant que destination d’investissement prometteuse pour ses atouts et ses compétences professionnelles». Les deux parties sont parvenues à identifier les domaines à exploiter à court terme, tels que l’électronique, la sécurité informatique, la logistique, la consultation juridique, les communications et autres, exprimant, à ce propos, leur volonté de lancer, dans les meilleurs délais, «des projets de partenariat utiles et mutuellement bénéfiques» qui assurent à coup sûr le transfert de la technologie et la main-d’œuvre qualifiée.

L’Algérie veut accéder au marché biélorusse
Par ailleurs, le ministre de l’Industrie s’est entretenu avec le vice-ministre biélorusse de l’Industrie, Dmitriy Kharitonchik, pour évaluer la coopération économique entre les deux pays. Cette rencontre, à laquelle a pris part l’ambassadeur d’Algérie à Moscou et ses assistants, a été l’occasion pour M. Zeghdar d’informer la partie biélorusse de «l’évolution qualitative du cadre juridique de l’investissement, grâce aux directives du président de la République, Abdelmadjid Tebboune», précise la même source. Les deux parties ont, par ailleurs, convenu d’intensifier les rencontres entre les opérateurs économiques, afin d’établir des partenariats mutuellement bénéfiques à même de hisser le volume des échanges entre les deux pays, en vue de permettre aux produits algériens d’investir le marché biélorusse, a conclu le communiqué.
Meriem Benchaouia

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img