8.9 C
Alger
mercredi 28 février 2024

Forum du livre à la Bibliothèque nationale: Hommage rendu à Wassiny Laaredj

Un hommage particulier a été rendu, samedi, à la créativité littéraire du romancier Wassiny Laaredj qui s’étend sur plus de quarante ans. La ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, a décidé de rendre hommage en personne à ce grand homme de lettres qui a honoré l’Algérie dans les festivités les plus prestigieuses du monde.

Par Abla Selles

C’est lors d’une rencontre programmée dans le cadre du Forum du livre, organisée samedi à la Bibliothèque nationale, que les fans de Wassiny Laaredj sont venus nombreux assister, poser des questions et échanger des idées avec lui. «C’est un honneur pour moi de rendre hommage à l’un des piliers du roman algérien, en reconnaissance de son parcours culturel, littéraire et académique plein de réalisations et de créativités», a déclaré la ministre de la Culture à cette occasion, précisant que «le Prix Sultan Qaboos Omani pour la culture, les arts et la littérature est un honneur qui s’ajoute au parcours honorable de notre romancier Wassiny Laaredj et à l’Algérie».
Lors de sa rencontre avec les médias, la ministre de la Culture et des Arts a rappelé la nécessité d’accompagner les activités du Forum du livre, devenu une manifestation nationale, généralisée dans toutes les villes du pays. Cette manifestation, a insisté la ministre, «doit être accompagnée de plusieurs activités telles que des séminaires intellectuels et littéraires, des soirées poésie et autres», précisant que «les médias sont un partenaire important dans la diffusion de l’information».
La cérémonie d’hommage a été suivie d’une lecture de Wassiny Laaredj de son fameux roman «Hiziya». Un débat a été ouvert ensuite et le romancier a répondu aux nombreuses questions de l’assistance.
Il est à noter que Wassiny Laaredj est un écrivain, romancier, critique littéraire et universitaire algérien né le 8 août 1954 à Tlemcen. Il compte aujourd’hui un grand nombre d’œuvres écrites en arabe et en français.
Wassiny Laaredj a reçu plusieurs prix dans les différentes festivités internationales et a réussi à donner une belle image de l’Algérie et de ses intellectuels. D’ailleurs, il a reçu le Prix Katara du roman arabe pour son roman «Le Royaume papillon» en 2005, le Prix Cheikh Zayed de la littérature pour son roman «Le livre du prince» en 2007 et le Prix du livre d’or pour son roman «Les fantômes de Jérusalem» en 2008, sans oublier le Prix du roman algérien en 2001 et le Prix Sultan Qaboos Omani pour la culture, les arts et la littérature en 2023.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img