12.9 C
Alger
samedi 3 décembre 2022

Formation professionnelle/Pour attirer les jeunes / Merabi : « Se mettre au diapason des évolutions technologiques »

« En vue de drainer les jeunes et encourager l’innovation dans tous les domaines », le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi a affirmé que « le secteur de la formation professionnelle œuvre à suivre les évolutions technologiques et économique ».

« Le secteur de la Formation professionnelle suit les évolutions technologiques et économiques dans tous les domaines, notamment dans le contexte d’adoption par les programmes pédagogiques de l’approche basée sur les compétences qui accorde l’opportunité aux apprentis en vue d’innover davantage », a indiqué Merabi en marge de la signature d’accords de partenariat et de travail entre le secteur de la Formation professionnelle et des établissements économiques. Pour le ministre qui a effectué une visite de travail dans son secteur dans la wilaya de Chlef , cette stratégie devra drainer les jeunes vers les différentes spécialités qu’offrent les centres de formation. Il a appelé, à l’occasion, à adapter les offres de la formation au tissu industriel et au caractère de chaque wilaya, en vue de faciliter l’insertion des apprenants dans le monde du travail. Dans son allocution, le ministre a abordé la nécessité d’une exploitation idoine dans les énergies renouvelables, non seulement à travers la formation dans ce domaine, mais aussi à travers la gestion des centres de formation avec l’énergie solaire, ce qui permettra une formation théorique et pratique complémentaire pour les apprenants. Concernant la wilaya de Chlef, le ministre a indiqué avoir observé durant cette visite un manque dans le nombre des stagiaires et des apprentis dans les secteurs de l’agriculture, l’hôtellerie et le tourisme en dépit des qualifications dont dispose la wilaya, appelant à l’intensification des campagnes médiatiques et la coordination avec les différents partenaires du secteur pour attirer cette catégorie. A l’Institut de l’enseignement professionnel dans la cité El Baradai à Chlef, le ministre a appelé à la révision de la durée de la formation dans plusieurs spécialités, soulignant que les formations qualificatives à court terme ont démontré leur efficacité à la faveur des multiples demandes sur ce mode. Le ministre s’était rendu également à l’Institut de l’enseignement professionnel et la maison d’accompagnement à la cité El Baradai, l’Institut spécialisé dans la formation professionnelle (construction et les travaux publics) dans la cité La Réconciliation, puis le Groupe de cimenterie dans la zone industrielle à Oued Sly, et une exposition à la maison de la culture des diplômés du secteur porteurs de projets dans diverses spécialités. Au terme de sa visite, Merabi a supervisé la cérémonie de signature de conventions de partenariat et de coopération avec l’entreprise de cimenterie et dérivés, la chambre de l’artisanat et des métiers et l’Union nationale du patronat et des entrepreneurs. Il est à rappeler que le ministre avait mis l’accent, lors d’une Conférence nationale sur la formation et l’enseignement professionnels à Alger, sur l’importance d’ériger la formation et l’enseignement professionnels en « partenaire » du secteur économique, en formant une main d’œuvre « qualifiée » répondant aux besoins du marché de l’emploi.
Thinhinane Khouchi

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img