26.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Formation professionnelle: Exploiter les capacités des établissements dans la production

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi, a mis l’accent, mardi à Tiaret, sur l’impératif d’exploiter les capacités des établissements de la formation professionnelle pour intégrer le domaine de la production et, partant, engranger des revenus supplémentaires.
En inspectant des ateliers au centre de formation et d’apprentissage «Ahmed-Sebaâ» dans la commune de Medroussa, dans le cadre de sa visite de travail dans la wilaya, le ministre a instruit ses responsables de «passer à la production, d’autant que les ateliers des structures du secteur possèdent les capacités de production et sont dotés d’équipements et de moyens développés», soulignant qu’il est aujourd’hui possible de combiner entre la formation et la production.
M. Merabi a indiqué qu’il ne faut pas exploiter les équipements et moyens des établissements du secteur uniquement pour la formation, alors que la législation algérienne encourage les initiatives de production au sein de ces structures, exhortant les staffs pédagogiques et administratifs à lancer des initiatives par l’exploitation de ces capacités à l’effet d’assurer des revenus en dehors du budget alloué par le ministère.
Dans une déclaration à la presse, M. Merabi a indiqué que les lois régissant le secteur ouvrent grand la voie pour entreprendre des opérations de production et contribuer au développement local, en plus de garantir la formation des stagiaires. Il a fait savoir que des cycles de formation seront prochainement lancés par son département ministériel au profit des responsables, sur la gestion des établissements de formation et les méthodes permettant d’exploiter cet aspect et, partant, entraîner des revenus supplémentaires devant contribuer à financer différentes opérations au sein de l’établissement, telles que la maintenance.
Le ministre a également mis l’accent sur le renforcement des capacités de la formation professionnelle pour contribuer au développement des métiers, accompagner les jeunes dans leur insertion dans le monde du travail et leur ouvrir de nouveaux horizons, en concrétisant des projets dans différentes filières.
Il a rappelé les accords signés dans cette optique avec différents secteurs, en adéquation avec la vocation de la wilaya.
Par ailleurs, le ministre a présidé des cérémonies de signature de quatre accords de coopération et de partenariat entre le secteur de la Formation et de l’Enseignement professionnels et l’entreprise publique de transport urbain et suburbain de Tiaret, la laiterie «Sidi Khaled» de production de lait et dérivés relevant du groupe «Giplait», l’association de wilaya de soutien aux activités de jeunes et le centre d’élevage équin Chaouchaoua, ainsi que l’antenne de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (Anade) concernant le quatrième accord.
M. Merabi a, en outre, présidé la cérémonie de remise de 22 décisions aux jeunes diplômés du secteur ayant lancé des projets dans le cadre du dispositif de l’Anade dans différents domaines, devant leur permettre de bénéficier de plusieurs avantages fiscaux.
La visite de travail et d’inspection du ministre a été marquée par l’inauguration d’un centre de formation professionnelle à haï «Kermane», au chef-lieu de wilaya, l’inspection de la laiterie «Sidi Khaled», de l’entreprise publique de transport urbain et suburbain de Tiaret et une entreprise privée de production de panneaux en plastique flexible.
Samia Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img