21.9 C
Alger
vendredi 24 mai 2024

FORMATION PROFESSIONNELLE A MOSTAGANEM: Une rentrée très prometteuse

 

A l’occasion du traditionnel forum de l’Association de la Presse de la Wilaya de Mostaganem,  Mohamed Ghanem Sebbar en sa qualité d’invité a fait son exposé sur le secteur et les préparatifs de la rentrée prévue le mercredi 13 octobre 2021. Selon ses déclarations le report de la rentrée est dû principalement  à la décision d’étendre les délais des inscriptions. La campagne de vaccination qui est toujours en cours  est la deuxième cause du report. A ce titre, le directeur a mis en exergue la stratégie nationale de la formation professionnelle qui vise avant tout l’employabilité des diplômés. C’est ainsi qu’à Mostaganem la cartographie des métiers doit répondre aux spécificités de la wilaya notamment par rapport aux secteurs phares  tels que l’agriculture, le bâtiment, le tourisme, la pêche et l’industrie. Pour le responsable, le secteur a élaboré  une feuille de route  de la formation qui  faciliterait l’insertion des diplômés dans le monde du travail, s’adaptant à  des critères bien définis dont les spécificités locales, les évolutions techniques et de l’innovation. Mr. Sebbar  évoque dans son exposé la modernisation et la mise à jour des méthodes de formation selon l’évolution des métiers et des techniques. Le Directeur indiquera, par ailleurs,  que cette rentrée  prévoit  4275 places pédagogiques  avec 88 spécialités de formation. Il ajoute  que  neuf nouvelles spécialités supplémentaires  s’ajoutent cette année dans  la carte de l’enseignement et de la formation. Le secteur dispose de  800 lits  pour le régime d’internat. La nouvelle carte de formation compte neuf nouvelles spécialités. Le traitement des eaux, la gestion des déchets, les assurances, la mécanique navale, l’élevage aquacole, le métier de métreur tout corps d’état, installateur télécommunications, pépiniériste, tailleur et greffeur d’arbres fruitiers sont les spécialités auxquelles sont réservées 140 places pédagogiques réparties à travers l’ensemble des centres de formation. Ces spécialités devront répondre à un besoin exprimé  conformément au niveau de  la wilaya. L’apprentissage occupe une place privilégiée car la stratégie du secteur repose sur ce type de formation. Pour ce volet des programmes le réseau d’accueil des apprentis s’agrandit chaque année. La nouvelle méthode  »passerelle  » est , selon le directeur un dispositif qui permet de passer d’un niveau à un autre supérieur. il s’agit de passer d’un niveau de certificat d’aptitude professionnelle (cap) à un certificat de maîtrise professionnelle, puis à technicien et technicien supérieur. Ces passerelles expliquera le responsable, sont considérées comme les « mesures incitatives » en direction des stagiaires et visent à faciliter l’insertion les diplômés dans le monde de travail et à leur ouvrir de nouvelles perspectives en matière de promotion socioprofessionnelle.

Lotfi Abdelmadjid

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img