22.9 C
Alger
mardi 9 août 2022

Foire internationale du livre du Caire: Une importante édition organisée malgré la crise sanitaire

L’Algérie prend part à la Foire internationale du livre du Caire qui s’est ouverte mercredi en présence de la ministre de la ministre de la culture et des arts, Wafaa Chaalal.  Près de 250 éditeurs arabes et étrangers prennent part à cette 53e édition de cette foire dont l’invité d’honneur est la Grèce.

Par Abla Selles

Cette édition est organisée en cette période malgré la crise sanitaire liée au covid-19 qui frappe le monde. Cependant, un protocole sanitaire des plus strictes est mis en place pour éviter la propagation du virus.

Les stands algériens présentent des œuvres dans différents domaines. En effet, plus de 600 ouvrages dans divers domaines publiés au cours des deux dernières années sont exposés lors de cet évènement international. Des publications dans les domaines de la littérature et de l’histoire ainsi que des ouvrages sur le patrimoine culturel et architectural et des livres pour enfants sont à découvrir.
Sept écrivains et poètes algériens qui se sont distingués par leurs nouvelles publications prennent part à cette Foire internationale en organisant des ventes dédicaces au niveau des pavillons des éditeurs algériens.
La Grèce qui est l’invitée d’honneur de cette nouvelle édition organisée cette année sous le thème « Identité égyptienne … Culture et avenir », accueil plus de 250 éditeurs arabes et étrangers.

Dans une déclaration à la presse en marge de sa participation à l’ouverture de la Foire internationale du livre du Caire, la ministre de la culture et des arts Mme Chaalal a fait savoir que les centres culturels réclamés par la communauté algérienne dans de nombreux pays seront ouverts dans d’autres pays. En attendant, le ministère compte organiser des semaines culturelles algériennes pour promouvoir la culture algérienne. « Nous sommes en concertation avec nos représentations diplomatiques à l’étranger pour l’organisation de ces semaines qui permettront de pallier l’absence de centres culturels », a-t-elle dit.

Evoquant le Salon international du livre d’Alger (Sila) prévu en mars prochain, la ministre a indiqué que 134 maisons d’édition égyptiennes avaient d’ores et déjà confirmé leur participation à ce salon qui fait son retour après une absence due à la pandémie de Covid-19. A ce propos, elle a souligné que le ministère avait décidé de réduire les tarifs de location des stands au profit des éditeurs. Une démarche qui a été saluée par le président de l’Union des éditeurs arabes, Mohamed Rachad.

Il est à noter que la Foire internationale du livre du Caire se poursuit jusqu’au sept du mois de février prochain mettant la lumière sur des ouvrages parus dans différents pays du monde.

Un protocole sanitaire de prévention de la propagation du Covid-19 a été mis en place pour protéger les participants et le public.

A.S

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img