16.9 C
Alger
mercredi 24 avril 2024

Foire de la production algérienne: Le Premier ministre inaugure «La vitrine du label made in Algeria»

La Société algérienne des foires et exportations abrite du 14 au 23 décembre courant, au Palais des expositions (Pins Maritimes) à Alger, la 29e édition de la Foire de la production algérienne, inaugurée, hier, par le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane. Cette foire contribue ainsi à consacrer l’image d’un produit algérien compétitif à l’international.

Par Thinhinane Khouchi

Annulée l’année dernière en raison de la pandémie de Covid-19, la Foire de la production algérienne, qui ouvre ses portes au grand public aujourd’hui, de 11h00 à 18h00, est un rendez-vous incontournable, réunissant producteurs et consommateurs. Ce sera une opportunité pour renforcer le label «made in Algeria», qui doit faire ses preuves d’abord sur le marché algérien et validé par le consommateur algérien, en termes de quantité, de qualité, de traçabilité et d’attractivité, soulignent ses organisateurs. En effet, au fil des éditions, «la Foire de la production algérienne opère sa mue, se bonifie et gagne en notoriété pour s’affirmer comme un des premiers événements économiques au niveau national», affirment les organisateurs, ajoutant que la FPA a toujours été «le véritable baromètre pour jauger et mesurer le niveau de développement de l’économie nationale et sa capacité à répondre aux besoins et attentes d’une demande nationale de plus en plus exigeante». Placée sous le haut patronage du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, la 29e édition de la Foire de la production algérienne, qui se tient jusqu’au 25 décembre courant au Palais des expositions (Pins-maritimes) à Alger, est organisée par le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations et la Société algérienne des foires et exportations. Cette 29e édition est placée sous le slogan «Stratégie, créativité et
efficacité : clés du développement économique et d’accès aux marchés extérieurs». Les organisateurs prévoient la participation de plus de 500 exposants et 50 start-up à cette manifestation, mobilisant à cet effet l’ensemble des pavillons du Palais des expositions, soit une superficie de plus de 25 000 m2 et prévoient plus d’un million de visiteurs. Plus de 31 secteurs d’activité seront présents à la FPA, à l’image de l’industrie chimique et pétrochimique, l’agroalimentaire, les travaux publics, les services, le bâtiment et les matériaux de construction, l’électronique et l’électroménager, la sidérurgie, l’industrie manufacturière, mécanique et bien d’autres. La foire permettra de mettre en valeur les capacités des entreprises algériennes, d’appuyer les opportunités de partenariat dans tous les secteurs et de promouvoir la complémentarité économique entre les différents opérateurs locaux participant à l’exposition.

«L’industrie militaire, une locomotive pour le reste des industries»
Lors de la cérémonie d’inauguration, le Premier ministre a affirmé que «l’industrie militaire sera une locomotive pour le reste des industries». Cette déclaration faite hier, place l’industrie militaire au cœur de la relance industrielle. Il est à rappeler que le ministère de la Défense nationale avait fait savoir, au mois de mai dernier, qu’il compte impliquer les entreprises publiques privées, y compris les start-up et les petites et moyennes entreprises dans les industries mécaniques militaires. Le premier ministre a ajouté qu’«il faut donner la chance aux jeunes cadres fraîchement diplômés des instituts, des écoles et des universités, et les intégrer dans l’industrie des véhicules militaires». Concernant le secteur automobile, le Premier ministre a indiqué que «le taux d’intégration doit atteindre les 35 % dans un délai de 36 mois au niveau des entreprises publiques de l’industrie automobile».
«En marge de la 29e de la Foire de la production algérienne, plusieurs rencontres et ateliers techniques sur diverses thématiques liées à l’économie nationale», a indiqué la Société algérienne des foires et exportations. Plusieurs ministères présenteront des exposés sur la contribution de chaque secteur dans la stimulation de la production nationale lors de ces rencontres qui constituent également une occasion pour échanger sur les nouvelles dispositions régissant l’économie nationale, et promouvoir le produit national en vue d’une plus large diversification des exportations hors hydrocarbures. Au programme, une rencontre qu’animera aujourd’hui le ministre du Commerce, Kamel Rezig, intitulée «le rôle du secteur du Commerce et de la Promotion des exportations dans la promotion du produit national», indique un communiqué de la société. La présentation sera suivie d’un exposé du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger sur la contribution du ministère à la promotion du produit national. Le ministère de la Défense nationale participera également à ces rencontres avec un exposé ayant pour thème «La contribution des industries militaires à la diversification du produit national», suivi d’une intervention du ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels sur le rôle de la formation professionnelle dans la qualification de la main-d’œuvre pour la relance de l’économie nationale. Les ministères du Tourisme et de l’Habitat participeront également avec deux expositions sur «la contribution du secteur de l’Artisanat dans la relance de l’économie nationale» et «les mesures à prendre pour assurer la qualité de construction, l’organisation technique et les procédures d’émission des avis techniques». Outre deux autres exposés des ministères de l’Agriculture et de l’Enseignement supérieur, le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Micro-entreprise aura une intervention sur «la mise en place d’un environnement favorable à l’appui et la promotion des micro-entreprises et son rôle dans l’activation du développement local et de la promotion des exportations». Les deux communications intitulées «L’Afrique, un marché ciblé des exportations algériennes de produits pharmaceutiques» et «la contribution de la numérisation et des statistiques dans la relance de l’économie nationale» seront présentées respectivement par les ministères de l’Industrie pharmaceutique et de la Numérisation et des Statistiques. Pour sa part, le ministère de la Culture et des Arts aura également une communication intitulée «la contribution du patrimoine culturel dans la diversification de l’économie nationale». L’évènement verra la participation du ministère des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique avec une communication sur «la stratégie du secteur et son rôle en termes de développement rural durable», ainsi que le ministère de la Solidarité nationale.

T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img