11.9 C
Alger
lundi 6 février 2023

Finale du Mondial 2022/Argentine-France cet après-midi Messi et Mbappé lorgnent la troisième

La France et l’Argentine s’affrontent pour le titre de champion du monde, cet après-midi (16h) au stade Lusail à Doha, dans un match où l’enjeu sera sans aucun doute une troisième étoile et la revanche de ce qui fut peut-être le plus beau match du Mondial-2018.

Par Mahfoud M.

Clairement ascendante pour le champion d’Amérique du Sud, passé tout près de
l’élimination en phase de poules après sa défaite initiale contre l’Arabie saoudite (2-1), l’Albiceleste est montée en puissance jusqu’à écarter avec autorité la Croatie en demi-finale (3-0). Elle peut compter sur sa star internationale Lionel Messi qui est en pleine forme, et a été buteur autant que passeur pour son nouveau compère en attaque, le jeune Julian Alvarez.
Les deux joueurs en sont à neuf buts… tout comme le duo français Kylian Mbappé-Olivier Giroud.
Cette finale devrait être très disputée entre deux équipes aux styles différents. Elle peut d’abord écrire un peu plus la légende de Lionel Messi en offrant au petit génie argentin le seul titre qui lui manque après avoir tout gagné. Mais aussi le plus grand, celui que Diego Maradona a apporté en 1986 à l’Argentine, pays qui respire le football, qui avait été sacré une première fois en 1978.
Les supporters sud-américains seront sans aucun doute encore aussi nombreux en tribunes.
Cette rencontre approchant, les deux équipes ont semblé sur des trajectoires divergentes. Convaincante en poules, dominatrice en huitièmes contre la Pologne (3-1), dominée dans le jeu contre l’Angleterre en quarts (2-1, peut-être la rencontre la plus intense du tournoi), la France est apparue à la peine mercredi en demi-finale contre le Maroc (2-0). Et une ombre plane au-dessus de l’équipe de Didier Deschamps, qui a concédé à mi-mot qu’un virus rôdait dans l’hôtel des Bleus. Le sélectionneur des Bleus s’est toutefois montré rassurant sur la présence d’Adrien Rabiot, forfait en demi-finale mais qui a fait son retour à l’entraînement jeudi, tout comme le défenseur central Dayot Upamecano, qui était aussi malade.
Les Bleus ont aussi une légende à écrire. Avec cette quatrième finale depuis 1998, ils forment l’équipe la plus régulière de ce dernier quart de siècle, appuyée sur un vivier de joueurs avec lequel seul le Brésil peut rivaliser.
En cas de sacre, la France peut surtout devenir la première équipe à conserver son titre depuis soixante ans et le doublé du Brésil de Pelé (1958 et 1962).

M. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img