24.9 C
Alger
mercredi 17 août 2022

Finale de la Coupe arabe des Nations/Algérie-Tunisie demain à Doha : Les Verts pour un titre historique  

Belaïli résilie son contrat avec le Qatar SC 

L’équipe nationale algérienne affronte demain après-midi  à 16h  son homologue tunisienne pour le compte de la finale de la Coupe arabe des Nations qui se tiendra à Doha. Les Verts qui sont arrivés à ce stade de la compétition, après avoir lutté pour éliminer de gros adversaires, notamment, le Maroc et le pays hôte, le Qatar, ne compte pas s’arrêter là et espère décrocher le titre arabe, ce qui serait une première historique pour l’Algérie. En effet, et après six participations, les Verts n’avaient pas fait mieux qu’une troisième place et souhaitent donc aller, cette fois-ci, plus loin et décrocher donc ce trophée, ce qui ne sera pas une sinécure, bien sûr, étant donné qu’il s’agit d’affronter la coriace équipe de la Tunisie qui a éliminé l’Egypte, au bout d’un match très disputé. Les poulains de Boughera savent ce qui les attend lors de ce derby maghrébin face à une sélection qui créait toujours des difficultés aux Algériens, même si la dernière confrontation entre les deux équipes-amicale celle là- était revenue aux hommes de Belmadi. Le coach national sait que la tâche ne sera pas de tout repos, mais reste quand même confiant, surtout, a-t-il affirmé, que l’Algérie est l’équipe qui a jusque là  joué les équipes les plus difficiles, notamment, l’Egypte, le Maroc, le Qatar et maintenant la Tunisie. Les deux adversaires se connaissent très bien, sachant que de nombreux Algériens jouent en Tunisie, à l’image de Badrane, Cheti et Tougaï qui évoluent à l’Espérance sportive de Tunis, alors que Tayeb Meziane et Zineddine Boutemane évoluent à l’Etoile sportive de Sousse, alors que Belaïli, la star des Verts et de ce tournoi a lui aussi joué à l’EST et a arraché avec lui deux trophées africains. En plus, les deux équipes se trouvaient tout au long de ce tournoi dans le même hôtel à Doha et se rencontraient quotidiennement. «C’est vrai, je joue dans le championnat tunisien mais je suis ici pour représenter l’Algérie. Il n’y a aucune confusion dans mon esprit. En équipe nationale, on ne peut pas se permettre de faire du sentiment. Ce match sera difficile, c’est certain. Les deux équipes se connaissent bien, mais nous allons tout faire pour l’emporter», a indiqué le sociétaire de l’Espérance de Tunis, Bedrane, cité par le site de la Fifa. En tout cas, tous les espoirs sont placés sur les Verts et surtout sur ses deux attaquants-vedette, Belaïli et Bounedjah, pour battre la Tunisie et revenir avec cette Coupe à la maison.

 Sur un autre plan, et alors qu’il réalise actuellement une grande Coupe Arabe sur les terrains qataris, Youcef Belaïli a, jeudi soir, rompu à l’amiable son contrat qui courait jusqu’en 2023 avec son désormais ex-club, le Qatar SC. L’international algérien serait tout proche de rejoindre l’Europe.

S’il est actuellement très remuant sur les terrains durant cette Coupe Arabe qu’il éclabousse de tout son talent, Youcef Belaïli se montre également actif en dehors des pelouses qataries. En effet, l’international algérien de 29 ans s’est séparé à l’amiable de son désormais ex-club, le Qatar SC, avec lequel il était pourtant sous contrat jusqu’en 2023.

Le club qatari a annoncé la nouvelle sur ses réseaux sociaux en publiant ce communiqué : «La direction sportive du Qatar SC ainsi que l’international algérien, Youcef Belaïli, se sont mis d’accord pour rompre le contrat du joueur à l’amiable. Cette décision commune est intervenue après des discussions entre le joueur et le club. Nous lui souhaitons toute la réussite pour la suite de sa carrière.»

L’ex-joueur de l’USMA s’est également exprimé sur les réseaux sociaux en déclarant ceci : «Merci beaucoup au Qatar SC pour les moments passés à vos côtés et un énorme merci aux supporters et à la direction. Je suis désormais un joueur libre.» Alors qu’il n’a pas précisé sa future destination, des sources proches de lui l’annoncent en Europe, sachant que des équipes en Espagne, en Angleterre, en France et en Turquie le veulent. On parle avec insistance de Getafe, Newcastle, Marseille et Besiktas.

Mahfoud M. 

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img