18.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Finale coupe arabe U 17/Algérie 1-Maroc 1 (l’Algérie l’emporte sur penaltys 4-2): Les Verts champions arabes !

L’EN algérienne U 17 a remporté la Coupe arabe des Nations après avoir pris le dessus sur le Maroc sur penaltys (4-2) en finale, sachant que le match s’est soldé sur un nul, un but partout, avec un but de Kessaïssi, dans les ultimes moments de la partie qui avait permis à la sélection nationale d’arracher un nul inespéré. Les Verts sont sur le toit du monde arabe, en dominant les débats lors de la majorité des rencontres disputées. Avec un groupe homogène et de joueurs pétris de talent, dont l’attaquant, Anatouf, les jeunes Algériens ont marché sur les traces de leurs aînés seniors, qui avaient déjà remporté ce même sacre en 2021 au Qatar. Les poulains d’Arezki Remmane, ont su gérer ce tournoi abrité par notre pays et ont eu des moments forts surtout en demi-finale en éliminant l’Arabie Saoudite, soit la meilleure équipe arabe du moment. Certes, certains matchs leur étaient difficiles, étant donné qu’ils les ont gagnés sur penaltys, mais le plus important a été d’être décisif en finale et de décrocher un aussi important sacre. Ces jeunes doivent maintenant être bien pris en charge pour la suite, surtout que d’autres rendez-vous les attendent, notamment la Coupe d’Afrique des Nations de cette même catégorie qui se déroulera aussi en Algérie au mois de mai prochain et qu’il faudra préparer dès maintenant.

Le rôle des académies prépondérant dans la progression du football arabe

Par ailleurs, et sur un autre registre, cette 4e édition de la Coupe arabe de football des moins de 17 ans, a permis de constater un « énorme progrès » réalisé en matière de travail de base au niveau des différentes sélections participantes grâce à leurs académies, ont jugé des techniciens interrogés par l’APS.

Cela augure d’un « avenir radieux » pour le football arabe, étant donné que les jeunes qui composent les sélections des U17 seront appelés dans un avenir proche à défendre les couleurs de leurs pays dans les épreuves suprêmes, a prédit l’entraîneur de la sélection algérienne, Rezki Remmane.

« Ce tournoi arabe a permis l’émergence de plusieurs sélections, y compris celles des pays qui traversent une conjoncture difficile sur le plan sécuritaire à l’image du Yémen, dont l’équipe m’a vraiment épaté », a-t-il dit. Et d’ajouter: « La sélection saoudienne a également fait bonne figure.

 

Elle est, à mes yeux, la meilleure formation de la compétition, notamment en matière d’animation offensive. Nous avons dû adopter un schéma tactique spécial pour la contrecarrer lors de notre rencontre en demi-finales (0-0, qualification de l’Algérie aux tirs au but) ».

Le coach national s’est dit, en outre, impressionné par les copies rendues par la sélection de l’Irak, où le football est en train de réaliser un bond important en matière de formation, « malgré l’instabilité que connaît ce pays sur le plan politique et sécuritaire », a-t-il souligné.

Et si la majorité des sélections qui ont participé à la Coupe arabe, au nombre de 16, ont réussi à tirer leur épingle de jeu, c’est surtout parce que leurs joueurs bénéficient désormais d’une formation de base de qualité, a-t-il fait remarquer.

« Tout le monde a compris que pour progresser et s’offrir des joueurs de haut niveau, il faudra tabler sur un travail de base que seules les académies de football peuvent assurer. Au niveau des pays du Golfe en particulier, on accorde de plus en plus d’importance à ces centres de formation, ce qui leur a permis de cueillir d’ores et déjà les fruits de la nouvelle politique adoptée », a encore précisé le patron technique des jeunes des Verts.

Un avis partagé par son adversaire de la finale de cette 4e édition de la Coupe arabe, le sélectionneur des Lionceaux de l’Atlas, Saïd Chiba. Ce dernier, qui a eu l’occasion d’évoluer, en tant que joueur, en Europe, a noté avec « satisfaction » les progrès réalisés par les sélections jeunes des pays du Golf.

 

« C’est clair. Ce tournoi a permis l’émergence de plusieurs sélections.

 

J’ai noté aussi que les sélections des pays du Golfe sont en train de réaliser d’énormes progrès. Cela prouve qu’ils accordent une importance particulière à  la formation », a-t-il signalé.

Mahfoud M. 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img