32.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Finale Coupe arabe des Nations/Algérie 2-Tunisie 0 : Les Verts triomphent au Qatar

L’équipe nationale algérienne a remporté la Coupe arabe des Nations en s’imposant sur le score de 2/0 hier, au stade El Beit d’El Khour au Qatar, au bout d’un grand suspens.

Par Mahfoud M.    
Voulant certainement donner de la percussion à l’équipe dans l’entrejeu, le sélectionneur national, Madjid Boughera effectuera un changement en remettant le jeune du CRB, Merizek comme sentinelle en compagnie de Bendebka. Toutefois, ce sont les Tunisiens qui se sont montrés plus dangereux au cours de cette première période. Ainsi et à la 14’, les Aigles de Carthage obtiendront un corner qui a failli faire mouche, mais la tête de Fergani Saci touchera la transversale. Trois minutes plus tard, les Tunisiens mènent une contre-attaque et le défenseur de l’EN, Benayada a failli tromper son gardien, Mbolhi. Les Verts se réveilleront, ensuite, avec une première occasion franche menée par Bounedjah à la 20’ qui remet pour Tayeb Meziani qui rate le cadre et met le ballon juste à côté des bois adverses. A la 32’, Bounedjah tire à côté, après un excellent travail de Belaïli sur le côté droit des bois tunisiens. La pause-citron est sifflée sur ce score vierge, sachant que ce premier half a connu un fort engagement physique avec des coups donnés de part et d’autre. Le cœur  des Algériens a chaviré à la 52’, après que l’arbitre a «checké» un penalty (en se remettant au VAR), après que la balle de Belaïli a touché la main d’un défenseur tunisien, mais le referee allemand de la partie a jugé que cette main était involontaire. Le driver des Verts a apporté un peu de fraicheur à l’attaque en incorporant Sayoud à la place de Meziani pour libérer encore plus Belaïli, mais ce dernier était bien muselé par les défenseurs tunisiens qui ne lui laisseront aucun espace, connaissant ses qualités de baroudeur.

Le temps réglementaire s’étant terminé sur un score de parité, les deux équipes se devaient de passer par un temps supplémentaire de trente minutes. Et alors que tout le monde commençait à douter, le remplaçant Sayoud délivre les Algériens et inscrit un superbe but à la 98’, d’un tir puissant à la limite des 18m. Les Verts tenaient là une belle occasion de prendre ce trophée arabe à condition de bien tenir tout au long du temps qui restait à jouer. Les joueurs de l’EN se sont jetés corps et âme dans les ultimes minutes de cette première mi-temps du temps supplémentaire qui a été rallongé d’une minute et demi en plus alors qu’il n’avait accordé que deux minutes. La deuxième mi-temps supplémentaire a été un véritable supplice pour tous les Algériens surtout que tout le monde craignait un réveil des Tunisiens qui rêvaient de refaire le scénario du match contre l’Egypte quand ils avaient marqué dans les temps morts de la rencontre. Et alors qu’encore une fois, l’arbitre refusait de siffler la fin de la partie, un corner est accordé aux Tunisiens et le gardien monte pour aider son équipe, le ballon est vite récupéré par les Algériens et la balle arrive à Brahimi qui ajoute le deuxième dans les bois vides et assomme l’Aigle de Carthage. Les Verts remportent de ce fait cette Coupe arabe tant convoitée.

M. M.   

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img