15.9 C
Alger
jeudi 29 septembre 2022

Fin de la visite officielle du Président Tebboune: Algérie-Koweït, grandes opportunités d’investissement

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a effectué une visite officielle de deux jours, mardi et mercredi, au Koweït, à l’invitation de l’Emir Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah. Une visite qui a été sanctionnée, hier, par une Déclaration conjointe.

Par Massi Salami

Le président de la République a, à cette occasion, salué le niveau privilégié de la culture et de la pratique démocratique au sein de la société et des institutions koweïties. La rencontre du Président Tebboune et son Altesse l’Emir du Koweït, et ses entretiens avec le prince héritier ont été marqués par «une convergence totale des vues et des positions à l’égard des questions intéressant les deux pays frères, tant dans leurs relations bilatérales que concernant la situation sur la scène arabe et les perspectives de renforcement de l’action arabe commune», est-il indiqué dans la déclaration conjointe. Les deux parties ont affirmé leur détermination à œuvrer en faveur de tout ce qui est à même de raffermir les relations fraternelles et leur permettre d’atteindre de nouveaux horizons reflétant leur profondeur et mettre en place des mécanismes et des accords appropriés qui traduisent cette volonté et consacrent la concertation et la coordination politique et encouragent les investissements directs pour les secteurs public et privé, est-il souligné. Comme il a été convenu d’exhorter les opérateurs économiques à saisir les opportunités d’investissement offertes dans les deux pays, tout en chargeant les deux gouvernements de prendre les mesures appropriées à l’effet d’apporter le soutien nécessaire et réunir le climat adéquat pour la réussite des opérations d’investissement.
Dans le domaine des hydrocarbures, «les deux parties sont convenues de renforcer les opportunités d’investissement et d’échanger les expériences».
Concernant les liens humains, l’Algérie et le Koweït ont mis en avant le rôle privilégié de la communauté algérienne établie au Koweït et sa contribution au développement du pays et au renforcement des relations bilatérales.
S’agissant des situations régionale et internationale, les deux parties ont passé en revue, de concert et en coordination, les situations prévalant dans le monde arabe qui impliquent l’impératif de redoubler d’efforts pour renforcer l’action arabe commune face aux défis communs auxquels sont confrontés les pays arabes.
A ce propos, la direction politique de l’Etat du Koweït a salué les efforts du Président Tebboune pour la réussite du prochain Sommet arabe prévu en Algérie, exprimant son plein soutien et disponibilité à contribuer à cette noble démarche en vue de parvenir à un consensus sur les résultats pour qu’ils soient à la hauteur des aspirations des peuples arabes.
Les deux parties n’ont pas manqué de souligner «la centralité de la cause palestinienne et insisté sur la nécessité de relancer les efforts visant à soutenir le peuple palestinien frère pour recouvrer ses droits légitimes».
Le Président Tebboune a informé, dans ce contexte, l’Emir du Koweït et le prince héritier, des démarches entreprises par l’Algérie pour renforcer l’unité nationale palestinienne, en parachèvement des efforts dévoués consentis par plusieurs pays arabes.
Aussi, les deux parties, motivées par l’intérêt mutuel accordé aux questions de paix et de développement notamment en Afrique et à la promotion du partenariat arabo-africain, ont convenu d’établir une coopération et coordination entre le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe et l’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement en matière de soutien des projets de développement dans les pays africains, notamment dans la région sahélo-saharienne.
M. Tebboune a adressé une invitation à l’Emir de l’Etat du Koweït pour effectuer une visite en Algérie. L’invitation a été acceptée, la date devant être fixée par voie diplomatique. Par ailleurs, le Président Tebboune a rencontré, mardi soir, des membres de la communauté nationale établie au Koweït. Il a notamment fait part de «l’ouverture économique de l’Algérie», expliquant que la loi sur l’investissement, «devant être publiée dans un mois», permettra l’établissement de règles d’investissement transparentes permettant aux investisseurs, algériens ou étrangers, de concrétiser leurs projets, de réaliser des bénéfices avec la possibilité de les transférer à l’étranger ou de les réinvestir sans entrave aucune, «du moment que les transactions sont effectuées dans la transparence et dans le cadre de la loi».

M. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img