22.9 C
Alger
lundi 27 juin 2022

Fin de calvaire pour des millions de citoyens : Reprise du transport par train, bus et taxi

Avec désormais un bilan de moins de 300 contaminations par jour, le gouvernement a enfin décidé d’autoriser le transport des voyageurs sur les lignes inter-wilayas. Une décision qui rendra la vie un peu moins difficile à des millions de citoyens.

Par Aomar Fekrache

Jeudi, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a décidé la reprise «progressive et contrôlée», dès vendredi (hier), des transports routiers sur les liaisons inter-wilayas. Cette reprise concernera le transport inter-wilayas par train, par autocar et par taxi, avec la limitation du nombre de voyageurs à 50 % des capacités pour les bus et autocars, 5 personnes pour les véhicules à 9 places et 4 personnes pour les véhicules à 7 places. Elle se fera en «multipliant les dessertes», afin d’assurer le strict respect des mesures barrières et en augmentant l’offre de transport sécurisée, à travers les protocoles sanitaires spécifiques élaborés pour chaque mode de transport et adoptés par le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, a expliqué le communiqué du gouvernement.
Toutefois, la reprise du métro et du téléphérique, elle, se fera, dans «une seconde étape», en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique, est-il précisé. La reprise progressive et contrôlée des activités de transport sera autorisée «sous réserve que les protocoles sanitaires soient scrupuleusement respectés avec la sensibilisation des voyageurs sur le strict respect des règles de prévention et l’implication des partenaires sociaux et des représentants des transporteurs sur la sensibilisation, la responsabilisation et le signalement des manquements». Cette décision, tant attendue, vient ainsi mettre un terme au calvaire des voyageurs mais aussi des transporteurs dont l’activité a cessé depuis plusieurs mois. Des milliers de travailleurs se sont retrouvés au chômage et les usagers étaient contraints de se rabattre sur les «taxis clandestins». Ces derniers étaient d’ailleurs les seuls à profiter de cette situation en appliquant des tarifs prohibitifs, souvent dans l’anarchie totale et sans que la moindre mesure sanitaire ne soit respectée. Le Premier ministre a décidé, par ailleurs, la continuité des services aériens de transport public de passagers sur le réseau domestique. Aussi, le gouvernement a pris la décision de reconduire les mesures de confinement à domicile de 20 heures à 5 heures le lendemain pour 15 jours supplémentaires à compter du vendredi 1er janvier dans 29 wilayas du pays, les mêmes que précédemment. Il était aussi question de la prorogation de la mesure de fermeture des marchés de vente des véhicules d’occasion sur l’ensemble du territoire national. Les salles omnisports et les salles de sport, les lieux de plaisance, de détente, les espaces récréatifs et de loisirs, les plages, les maisons de jeunes et les centres culturels resteront à leur tour fermés durant les 15 prochains jours.
Le gouvernement a également entériné la prorogation de la mesure de limitation des activités des cafés, restaurations et fast-foods à la vente à emporter uniquement, comme il a prorogé la mesure de limitation, dans les wilayas concernées par le confinement partiel à domicile, du temps d’activités de certains commerces qui devront cesser toute activité à partir de dix-neuf heures.
A. F.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img