25.9 C
Alger
mardi 3 août 2021

Feux de forêt: Avec la canicule, le spectre des incendies se précise

Chaque année, le patrimoine forestier part en fumée dans plusieurs wilayas du pays. Des milliers d’hectares sont ravagés par les feux de forêt. Depuis le début de la saison estivale, des départs d’incendie ont été signalés à travers plusieurs régions et l’été ne fait que commencer.

Par Meriem Benchaouia

En période estivale, le risque d’incendie augmente, la hausse de la température est souvent liée à ce phénomène qui revient chaque année. En fait, les vagues de chaleur restent propices aux déclarations des feux de forêt, mais d’autres facteurs le sont aussi, tels que jeter un mégot de cigarette allumé aux abords d’une forêt, une bouteille en verre qui peut faire l’effet d’une loupe, allumer un feu… Cependant, le facteur humain reste de loin le premier responsable des incidents. Malgré les efforts des autorités auprès des citoyens pour protéger l’environnement, les incendies semblent de plus en plus violents chaque année. Les moyens de lutte dont dispose la Protection civile sont largement insuffisants et inadéquats, surtout dans les régions éloignées du pays. Dans ce sens, la direction de la Protection civile de la wilaya de Mascara a mobilisé 830 agents dans le cadre de la campagne de lutte contre les feux de forêt, a-t-on appris, hier, de ses services. Selon le chargé d’information à la direction précitée, le lieutenant Tahar Mehenni, ces agents sont répartis en équipes permanentes et saisonnières à travers les communes de la wilaya, notamment celles disposant d’un couvert végétal dense. D’importants moyens matériels sont mobilisés cette saison, dont 41 camions d’extinction et divers matériels, de même que des agents et du matériel relevant de la Conservation des forêts de la wilaya et des communes qui fournissent des véhicules, des tracteurs et des citernes d’eau. La direction de la Protection civile de la wilaya de Mascara a installé, au début du mois de juin en cours, trois équipes dotées d’équipements de lutte contre les feux de forêt au niveau de la forêt «Moulay- Ismail», dans la commune de Oggaz, la forêt de Nesmoth, dans la commune du même nom et la forêt de Menaouer, située entre les wilayas de Mascara et de Relizane, a-t-on fait savoir. Par ailleurs, treize tours de contrôle ont été installées au niveau des forêts de la wilaya de Blida par la Conservation locale des forêts, dans le cadre de la mise en œuvre du plan anti-incendies. «Dans le cadre des préparatifs liés au dispositif de lutte contre les incendies de forêt et dans le but d’assurer une intervention rapide des sapeurs-pompiers, treize tours de contrôle ont été installées à travers les forêts de la wilaya, notamment au niveau des points noirs enregistrant annuellement des départs de feu», a indiqué le chargé de communication de la Conservation des forêts de la wilaya de Blida, Mohamed Mokadem. Il a été procédé également à l’installation, à la faveur du même dispositif, d’équipes de première intervention au niveau des espaces forestiers, dotées d’un effectif de plus d’une centaine d’ouvriers saisonniers recrutés, en priorité, parmi les habitants des zones montagneuses et mitoyennes aux forêts, a précisé le responsable de la communication. Les équipes de première intervention seront soutenues, sur le terrain, par 23 brigades mobiles comptant 144 agents, pour sillonner l’ensemble du massif forestier de la wilaya, a ajouté M. Mokadem, soulignant «le rôle important de ces équipes dans la découverte des départs de feu et l’empêchement de leur propagation en attendant l’arrivée des renforts», a-t-il expliqué. En outre, et afin de faciliter l’intervention des agents de la Protection civile et de forêt pour l’extinction des incendies et le désenclavement des zones montagneuses, la Conservation des forêts a procédé à l’aménagement de 108 km de pistes montagneuses traversant les espaces forestiers menacés par les incendies, a-t-on indiqué de même source. Outre la mobilisation des moyens humains et matériels, la Conservation des forêts de Blida a également accordé un intérêt particulier à l’aspect prévention et sensibilisation, à travers le lancement, en coordination avec les services de la Protection civile, d’une caravane d’information sur les dangers des feux de forêt. Cette caravane a pour mission l’intensification de l’action de proximité au niveau des zones riveraines des forêts et des surfaces agricoles à travers la sensibilisation de leurs habitants sur les comportements à tenir et les réflexes à éviter pour empêcher tout départ de feu, tout en les incitant à signaler tout incendie dès sa déclaration, avant qu’il ne prenne de l’ampleur, ce qui facilitera sa maîtrise.
M. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img