18.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Feux de forêt à Béjaïa: Plus de 1 500 ha de végétations brûlés

Les forêts de la wilaya de Béjaïa brûlent depuis une semaine. Une situation qui s’est exacerbée ces quatre derniers jours. Plusieurs dizaines d’incendies ont été enregistrés en moins d’une semaine. Au moins 20 communes de la wilaya ont été touchées par ce phénomène récurrent, dont Béni K’sila, Kendira, Souk El-Tennine, Darguina, Tichy, Boukhélifa, Ouzellaguene, Akbou, Ighram, Adekar, Barbacha, Seddouk, Béni Maâouche, Toudja et Feraoune. Les habitants redoutent un nouvel épisode d’incendies similaire à celui du mois d’août 2021 qui est toujours dans les mémoires où des milliers d’hectares de végétation, des habitations et des cultures avaient été détruits par le feu. Des vies humaines avaient également été emportées par les flammes. La multiplication de ces départs de feu nous incite à nous interroger sur leur origine, intervenant à la même période que celle de l’an dernier. Il est impossible de ne pas y voir une main criminelle dernière la multiplication de ces incendies. La plupart des feux déclarés ont été éteints après intervention et âpre lutte des riverains, des équipes opérationnelles de la Protection civile de la wilaya et des agents des services des forêts. Le mercure a enregistré un pic très élevé, rendant la chaleur insupportable et l’air est devenu irrespirable à cause des colonnes de fumée qui envahissent le ciel de bout en bout de la wilaya, y compris dans la vallée de la Soummam depuis jeudi dernier. La situation s’est accentuée encore depuis samedi dernier.  A Kendira, 192 hectares de végétations ont été détruits dans deux feux de forêt déclarés dans les villages d’Amalou (132 ha) et Afroun Zekka (60 ha), selon une source locale. Plusieurs arbres fruitiers, dont des oliviers et figuiers, ont été détruits par les flammes. A Cap Sigli, commune de Béni K’sila, plusieurs hectares de maquis ont également été dévorés par les flammes. Les éléments de la Protection civile et les agents des forêts ont réussi avec l’aide d’hélicoptères et d’avions et les forces aériennes de l’ANP ainsi que le bombardier russe BE200, à éteindre les feux après le largage de grandes quantités d’eau dans les forêts d’Ighil Ouara, Amalou à Kendira et celles du village Taghma, commune d’Oued-Ghir et Kebbouche, municipalité d’’Adekar, entre autres. Selon les services des forêts, 1 070 ha de végétation ont été détruits durant les quatre derniers jours dans la wilaya de Béjaïa. Et le bilan n’est que provisoire, alors que 1 500 ha ont été consumés depuis le début de l’été. «Il ne restait hier que trois incendies actifs à Tizi N’berber (daïra d’Aokas), Fénaïa (actif depuis deux jours) et Darguina, et les opérations d’extinction sont toujours en cours», affirme-t-on. Les quelques pluies qui ont affecté la région, avant-hier soir, ont contribué à éteindre les feux enregistrés à Ifri dans la commune d’Ouzellagune et à Tazaghart et Taslent, municipalité d’Ighram, daïra d’Akbou. Ces feux, attisés par les vents, ont donné une frayeur aux habitants de Taselent, d’autant qu’ils ont failli atteindre le périmètre des habitations. En outre, l’incendie de Tizi Ikhlef, commune de Tichy, qui a duré de très longues heures et celui du lieu-dit Mahmoudi, commune de Toudja, ont également été maîtrisés. Ceux de Kebouche, municipalité d’Adekar et village Amalou Kendira et celui d’Aït Hamad, commune de Boukhélifa, ont également été circonscrits. Plus de 70 départs de feu ont été enregistrés depuis une semaine dans la wilaya de Béjaïa, dont 20 considérés importants. Des colonnes mobiles des wilayas de Bouira et Sétif ont été appelées à la rescousse et ont participé à l’extinction des feux dont celui d‘Alamou à Kendira.  Notons qu’une forte délégation de hauts gradés de l’ANP, issus de la 5e Région militaire, sont arrivés hier à Béjaïa. La délégation a visité, en compagnie du secrétaire général de la wilaya, le Poste de commandement ppérationnel (PCO) régional installé au siège de l’unité principale de Béjaïa. Ces derniers ont écouté les explications fournies par le directeur des Opérations et de la Coordination des secours (DOCS) de la Protection civile de la wilaya et le directeur de wilaya relatives aux opérations d’extinction des feux de forêt. Un exposé détaillé a également été établi sur l’évolution de la situation des incendies de forêt qui ont affecté la wilaya ces derniers jours.
Hocine Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img