32.9 C
Alger
vendredi 12 août 2022

Feux de forêt à Béjaïa : La situation enfin maîtrisée

Les feux ont enfin été maîtrisés dans plusieurs villages de la wilaya de Béjaïa, dont ceux de Tala, Timricht, Laâziv, Aït Ifsra, Khellil, commune de Barbacha, à Elvir et Taourirt (commune de Kendira). «Il restait encore hier deux feux jugés importants», selon la déclaration du lieutenant Latifa Medjbar de la Protection civile de la wilaya de Béjaïa, expliquant cela par l’importance de la superficie parcourue par les brasiers dont celui de Medkoura dans la commune de Boukhélifa et celui Laâziv, commune de Kéndira. Les deux autres feux de moindre importance pour le moment sont enregistrés à Mesgoug (commune de Toudja) et Darguina. Selon Abane Lahlal, responsable à la Conservation des forêts de la wilaya de Béjaïa, «il reste encore 5 incendies actifs sur les 44 recensés, dont le plus important enregistré au village Medkoura, dans la commune de Boukhélifa, où plusieurs équipes sont mobilisées actuellement avec l’aide des riverains afin de l’éloigner des habitations». Et d’ajouter : «Les feux ont dévasté plus de 4 271 ha, dont 1 949 ha de forêts, dont de chêne-liège, 1 939 ha de maquis 185 ha d’arbres fruitiers, etc.».
«C’est un bilan provisoire», puisque des dégâts causés par plusieurs feux ne sont pas encore comptabilisés», nous dit-il. Notre interlocuteur précise que «2 208 ha sont des terrains privés et 1 557 ha des terrains domaniaux».
Ceci, alors que l’heure est au recensement des dommages occasionnés par les feux dans les communes de Oued-Ghir et Toudja notamment, dans les zones où les incendies sont éteints, en attendant les bilans des autres communes touchées. Le maire de Oued-Ghir, Khaled Bestani, a lancé, hier, un appel en direction des citoyens habitant les villages de la commune, dont Ibelhadjen, Taourirt Larbaâ et Tighvirine, les Khoualdi, Les Krimi, Boumasour, Bendjilali, afin de se rapprocher des servies de l’APC en vue de déposer leurs dossiers pour être dédommagés des dégâts occasionnés par les incendies sur les maisons, les cultures, les vergers et autres pertes subies. Pour sa part, une commission de la CRMA a fait le déplacement à Toudja afin de recenser les agriculteurs et les habitants en général dont les cultures et les biens ont été détruits par les flammes.
Hocine Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img