22.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Festival national du théâtre professionnel : «El Koursi», un beau spectacle chorégraphique en ouverture

Le 14e Festival national du théâtre professionnel d’Alger a choisi d’ouvrir ses portes avec le spectacle chorégraphique «El Koursi», une belle poésie muette d’une trentaine de minutes, conçue et mise en scène par Riadh Beroual et brillamment rendue par dix danseurs et autant de ballerines.

Par Abla Selles

Pas moins de cinq chefs-d’œuvre ont été revisités et actualisés, dont «Brandenburg, concerto N° 5», empruntés au maître du XVIIe siècle, Jean-Sébastien Bach (1685-1750) et «Le Toréador» tiré du «Carnaval» de Georges Bizet (1838-1875), ainsi qu’une composition personnelle.
Pleins de détermination et d’énergie, dix couples de jeunes en soif de réussite, tous de costumes vêtus, affichent une ferme intention d’intégrer le monde socio-économique, à travers l’exécution de plusieurs tableaux revoyant à différentes situations de vie. La chaise, comme accessoire de jeu, était au centre de toutes les figures de style présentées, d’abord comme siège de la pensée dogmatique, à travers l’exécution, en groupe et avec toutes les parties du corps, d’une danse rythmique, puis comme estrade de départ à une série de solos exprimant l’ambition, la compétence et le talent, ou encore comme tremplin à la propulsion des carrières, et enfin, comme tribune à toutes les polémiques et toutes sortes de conflits. Retrouvant sa fonction première, la chaise finira dans un autobus ou dans une salle de spectacles pour servir les usagers et accueillir le public. Mohamed Cherif Lahoubi, concepteur de la bande-son avec Riadh Beroual, a travaillé sur un enchaînement de plusieurs pièces célèbres tirées des répertoires de grands compositeurs de la musique classique universelle.
Auparavant, et après l’allocution d’ouverture lue par directeur général du TNA, Mohamed Yahiaoui, le coup d’envoi officiel du 14e Festival national du théâtre professionnel (Fntp) a été donnée par la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda, après avoir annoncé la «consécration» de la date du 8 janvier «Journée nationale du théâtre», une date hautement symbolique, a-t-elle expliqué, qui a marqué la «nationalisation du Théâtre national algérien en 1963».
Les lauréats des concours du «meilleur conteur» et de la «meilleure scène théâtrale» ont été ensuite distingués, après avoir rendu hommage aux comédiens, le regretté Mahmoud Bouhmoum, connu pour avoir interprété le personnage de «Shrek» dans la série «Djemai Family», Lydia Laarini, Hamid Achouri et le technicien de lumières du TNA, Mokhtar Mouffok.
Il est à rappeler que le 14e Fntp d’Alger se poursuit jusqu’au 21 du mois de mars courant avec dix spectacles en compétition au TNA, et neuf autres en off, programmés au Théâtre municipal d’Alger-Centre et à la salle Hadj-Omar du même établissement d’accueil de ce grand événement culturel.
Des conférences, des masters-class, des spectacles de rue et des ventes de livres en présence de leurs auteurs, sont également au programme du 14e Fntp.

A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img