23.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Festival national du théâtre professionnel: D’importantes pièces théâtrales à découvrir

Après la fermeture des salles de spectacles durant des mois à cause de la pandémie de Covid-19, le public commence à reprendre le chemin des salles de cinéma et de théâtre. En effet, la reprise des activités culturelles est marquée par l’organisation de différents festivals, dans le strict respect des règles sanitaires.

Par Abla Selles

Parmi les rendez-vous importants qui sont très attendus par le public, il y a le Festival national du théâtre professionnel (Fntp) qui s’organise dans sa quatorzième édition à Alger. Prévu du 11 au 21 mars courant, cet évènement débute demain en présence de plusieurs personnalités culturelles locales, annoncent les organisateurs. La concurrence sera très forte entre les participants qui ont préparé des prestations de qualité, précise la même source.
Une vingtaine de prestations produites par différents théâtres régionaux, coopératives et associations culturelles, seront présentées au public.
Neuf pièces de théâtre se disputeront, sur les planches du Théâtre national, les huit distinctions qui sanctionnent, au-delà du prix du jury, les meilleurs spectacle, texte, mise en scène, scénographie, création musicale, rôles masculin et féminin.
Outre le Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi (TNA), en lice avec la pièce «Ez’Zaouèche» (Le moineau), «Khatini» de Mostaganem, «Es’Sefqa» (Le contrat) de Tizi Ouzou, «Arlequin, valet des deux maîtres» d’Oran, «Aramil» (Les veuves) de Constantine, «Nestennaw Fel Hit» (Nous attendons le mur) de Bordj Bou-Arréridj, «Tilisa» (Les frontières) de Béjaïa, «El Djidar El Khames» (Le cinquième mur) de Sidi Bel Abbès, «Loâbet El Arch» (Le jeu du trône) de Guelma, «Sekkoura» de Souk Ahras, animeront la compétition du 14e Fntp.
Les différents prix seront décernés par un jury présidé par Habib Boukhelfa et composé de Bouziane Benachour, Faouzi Benbraham, Wahid Achour et Nabila Brahim.
Il y a aussi d’autres spectacles où plusieurs troupes des quatre coins du pays participent et qui sont prévus hors compétition. Il s’agit de «Letraf» du TR Mascara, «Saha l’Artiste», «Kiyass ou Labess» et «Keddab.com» des coopératives culturelles «Sindjeb», «Rocher noir» et «Les Nomades», ainsi que «Pentoura spéciale», «Sin Eni», «Falso» et «Yemma L’Zayer» des associations culturelles «Teftika», «Machahou», «Noussour», «Takerboust» et le one woman show «Tayoucha» de Nesrine Belhadj.
L’ouverture du 14e Fntp sera marquée par la présentation de «El Koursi» (La chaise), une prestation chorégraphique conçue et mise en scène par Riadh Beroual, programmée à l’issue du spectacle de rue «El Halqa», prévu à l’entrée du TNA et présenté par une troupe de Sidi Bel- Abbès.
Parallèlement aux représentations, les organisateurs ont programmé des conférences autour de «La contribution des coopératives dans le mouvement théâtral algérien», le «Rôle des festivals dans la promotion du 4e art», en plus d’une «Rencontre avec les metteurs en scènes primés au Fntp».
Des hommages seront rendus au regretté Mahmoud Bouhmoum (emporté par le coronavirus), Hamid Achouri, Lydia Larini et le technicien de lumières du TNA, Mokhtar Mouffok.

A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img