12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Festival national du théâtre professionnel d’Alger: Le spectacle «Nahw En’Nour» présenté en ouverture

La soirée d’ouverture du Festival national du théâtre professionnel (Fntp) a été marquée par la présentation d’un spectacle de danse chorégraphique produit par la troupe historique du FLN en 1958, intitulé «Nahw En’Nour» (Vers la lumière).

Par Abla Selles
Ouverte vendredi au Théâtre national algérien, la quinzième édition de ce festival est une belle occasion pour renouer avec le théâtre qui propose, à cette occasion, des représentations de haut niveau.
Dédiée au doyen des comédiens, membre de la troupe historique du FLN et ancien directeur du TNA, Taha El Amiri, la quinzième édition du Festival national du théâtre professionnel sera aussi une occasion, entre autres, de célébrer le 60e anniversaire du recouvrement de l’indépendance nationale.
Le 15e Fntp a choisi d’ouvrir ses portes avec le spectacle «Nahw En’Nour», un hymne au combat libérateur de l’Algérie en guerre contre le colonialisme français, repris et mis en scène par le chorégraphe et metteur en scène Riadh Beroual. Présenté en 1958 déjà par la troupe historique du FLN, «Nahw En’Nour» raconte, en une heure, la détermination des Algériens à en découdre avec le colonialisme français.
Dans une nouvelle conception de mise en scène, les interventions officielles annonçant solennellement l’ouverture du 15e Fntp ont été incluses dans le spectacle par le génie créatif de Riadh Beroual, impliquant la ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji et le directeur du TNA, Mohamed Yahiaoui, dans le contenu de la trame du spectacle.
Dans leurs différentes allocutions, Soraya Mouloudji et Mohamed Yahiaoui ont rappelé l’«importance de l’événement», soulignant qu’il était «un carrefour incontournable pour tous les artiste». La ministre de la Culture et des Arts a également annoncé une «dynamique théâtrale particulière pour l’année 2023, avec la production des projets de création en lien avec le 60e anniversaire du recouvrement de l’indépendance et la finalisation de nombreux autres projets et événements».
Sur une scénographie de Zine El Abidine Khettab et une musique d’Anis Djama et Abdelkader Soufi, le spectacle, soutenu par les interventions des comédiens, Mohamed Takired et Mourad Oudjit, a connu également la présentation des membres du jury et la montée solennelle sur les planches de Taha El Amiri, longtemps applaudi par le nombreux public présent.
Sur scène, les danseurs ont bien porté le thème de la chorégraphie, se donnant la réplique par la grâce du mouvement et la beauté du geste.
Auparavant, l’Orchestre et la Chorale de la Protection civile ont gratifié le nombreux public de passants qui s’est constitué à l’entrée du TNA, d’un florilège de chansons dans les genres patriotique et algérois.
Treize spectacles en compétition et une trentaine d’autres en off, programmés dans les salles Ibn Khaldoun, Théâtre municipal d’Alger-Centre et Hadj-Omar au TNA, animeront, jusqu’au 1er janvier 2023, le 15e Fntp. Des conférences, des masters-class, des spectacles de rue, sont également au programme de cette édition.

A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img