20.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Festival international du monodrame féminin: Quinze œuvres en compétition officielle

Les sélections des troupes théâtrales participant à la deuxième édition du Festival international du monodrame féminin ont été faites par les membres du jury. En effet, quinze pièces, réalisées par onze troupes théâtrales arabes et non arabes, ont été retenues pour la compétition officielle de cet évènement qui aura lieu du 5 au 10 novembre prochain dans la wilaya d’El-Oued.

Par Abla Selles

Ces pièces ont été retenues par le jury parmi 65 œuvres de troupes arabes et européennes, sur la base de critères professionnels, dont le contenu du texte, l’interprétation sur scène, la mise en scène et la scénographie, a indiqué le président de l’association «Essitar» (partie organisatrice) et commissaire du festival, Ahmed Nabil Messai.
L’Algérie sera représentée par trois œuvres traitant du quotidien du citoyen, dont «Mira» de la troupe Mosaïque, «Meriouma» de la coopérative «Aniss» et «Rik El-Chitane» de l’association culturelle pour les arts dramatiques «Sarkhet El-Rokh», a indiqué M. Messai. La Tunisie sera présente avec deux œuvres, en l’occurrence, «Guamra» de la société Douroub El-Intaj et «Ma Maleket» de l’Association nationale culturelle des arts, alors que la Libye sera représentée par l’œuvre «Bouka Mona Lisa» de la troupe de théâtre libre. «Ardjimou Meriem», de la troupe théâtrale nationale «Kanaâne», est la pièce prévue par la troupe palestinienne à ce festival qui enregistre également la participation de l’Irak avec le monodrame «Ihtarik Kel Anka» de la troupe Houar, et l’Egypte avec la pièce «Souratou Maria» de la troupe «One mind».
Des troupes européennes d’Espagne, France et Belgique, prendront part à ce festival prévu à la Maison de la culture «Mohamed-Lamine-Lamoudi» d’El-Oued. Dédiée en hommage à la défunte comédienne Aicha Adjouri, connue sous le nom de Keltoum, cette manifestation prévoit également des ateliers de formation en direction des amateurs du monodrame, dans les domaines de la scénographie, l’interprétation et le script, en plus de communications académiques encadrées par des spécialistes du monodrame de pays arabes et des spectacles pour enfants.
Il est à rappeler que la première édition de ce festival a vu la participation de huit pays dont sept arabes et un européen, à savoir la Palestine, l’Egypte, la Tunisie, le Maroc, la Libye, la Syrie, l’Irak et l’Espagne.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img