15.9 C
Alger
vendredi 30 septembre 2022

Festival international des belles nuits de Tigzirt: Le rappeur franco-algérien Algérino fait un tabac

Le rappeur français d’origine algérienne Algérino a animé, vendredi soir, un concert explosif à Tigzirt (35 km au nord de Tizi Ouzou), dans le cadre du Festival international des belles nuits.

Par Hamid Messir
Près de 8 000 personnes sont venues, dont certaines depuis le sud du pays pour assister au spectacle. De peur de rater le concert certains de ses fans sont arrivés à l’espace Louni abritant les soirées du festival dans le milieu de l’après-midi. L’attente fut longue pour eux, puisque leur idole n’a fait son apparition que peu avant 23 heures. La forte affluence a dû retarder le début du concert ayant mis à rude épreuve les organisateurs pour garantir les meilleures conditions possibles au déroulement du spectacle. Même le chanteur, agréablement surpris par les devants de la scène noire de monde, n’a pas cessé d’appeler ses fans à faire la fête sans incident. La situation a progressivement été maîtrisée par le dispositif organisationnel du festival, laissant place à l’ambiance festive pendant près de deux heures. Puisant de son riche répertoire, Algérino a fait vibrer Tigzirt. Filles et garçons jeunes et moins jeunes, ses admirateurs reprenaient en chœur ses chansons dans une parfaite communion. «Les menottes», «Mal barré», «Panama», «A Yemma» et d’autres titres ont été interprétés par l’enfant de Marseille et repris en chœur par son public. Pour interpréter   «Algérie mi amor», Algérino s’est enveloppé de l’emblème national alors que l’espace Louni reprenait le texte du titre dans une ambiance pleine d’émotion. Les initiateurs du festival, en l’occurrence Aziz Khial et Hakim Bellout, ont tenu à honorer l’artiste devant le public. Ils l’ont déclaré ambassadeur du festival pour lequel le rappeur franco-algérien s’est engagé à faire venir à Tigzirt des stars internationales de la chanson à l’occasion des prochaines éditions. Pour l’avoir «adopté» depuis sa première participation, Algérino a rendu à un vibrant hommage aux populations de la région. Ce n’est que peu avant une heure du matin que le concert a pris fin, au bonheur des milliers de personnes venues pour cette troisième soirée du Festival international des belles nuits de Tigzirt après Lounis Ait Menguellet et Mohamed Allaoua, alors que Takfarinas devait clôturer la manifestation dans la soirée de samedi.
H. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img