15.9 C
Alger
mercredi 30 novembre 2022

Festival du court-métrage d’Annaba: Le film brésilien «Castigo» obtient l’or

Le Festival du court-métrage d’Annaba, en sa version virtuelle, est devenu un évènement incontournable auquel des scénaristes des quatre coins du monde prennent part. Pour la session du mois de décembre dernier, c’est le film «Castigo» (punition) du réalisateur brésilien Lago Kieling qui a décroché le premier prix «Portail d’or», annoncent les organisateurs sur la plateforme numérique de l’évènement, comme le confirme le chargé de communication du festival, Slimane Farès. Le lauréat de cette édition a été choisi parmi les 56 courts-métrages représentant 17 pays du monde.

Par Abla Selles

Au fil du temps, le Festival du court-métrage d’Annaba enregistre une forte participation algérienne et étrangère. Cet évènement, qui s’organise en version virtuelle depuis le début de la pandémie de Covid-19 et le confinement imposé comme mesure de prévention, est marqué par des participations de haut niveau, affirment les organisateurs. En effet, les résulatat de la session du mois de décembre viennent d’être annoncés sur la plateforme numérique du festival. «Le lauréat de la session du mois de décembre est le réalisateur brésilien Lago Kieling pour son film ‘’Castigo’’ (punition)», déclare le chargé de communication de l’évènement, Slimane Farès. Ce film a décroché le premier prix «Portail d’or» de la session de décembre 2020 qui a connu une rude concurrence entre des participants des quatre coins de la planète.
Le prix du Portail d’argent est revenu au court-métrage algérien «Sotra» d’Abdallah Aggoune, tandis que celui du Portail de bronze a été partagé par trois courts-métrages, «Luis Humberto» des deux Brésiliens Mariana Costa et Rafael Lobo, «Unaware» du Brésilien Tarcisio Coelho Borges et «Kayla» du Britannique John Dower.
Le prix du mérite du jury a été attribué aux deux courts-métrages «The Sin» de la Jordanienne Lama Al-Zghoul et «Cinema Azadi» de l’Iranien Mehdi Tarfi, selon la même source qui a indiqué que le prix de la meilleure interprétation masculine a été décerné au film brésilien «Castigo» et celui de la meilleure interprétation féminine au film algérien «Sotra».
Le prix du public de cette édition est allé au film algérien «Vie dans une toile» du réalisateur Islam Menfouch, a encore indiqué Slimane Farès qui a rappelé que 56 courts-métrages de 17 pays étaient en lice lors de l’édition de décembre 2020 du Festival international du portail numérique du court-métrage d’Annaba.
A. S.

Article récent

Le 30 Novembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img