22.9 C
Alger
vendredi 19 août 2022

Festival de l’environnement et de la culture: Le village Arvi (Iflissen) fin prêt pour la 3e édition

Le village Arvi, dans la commune d’Iflissen (55 km au nord-est de Tizi Ouzou), se prépare depuis plusieurs semaines à accueillir ses invités à l’occasion de la 3e édition du Festival de l’environnement et de la culture. Les préparatifs touchent à leur fin, la manifestation ayant lieu lundi prochain. Selon le président de l’Assemblée populaire communale d’Iflissen, Athmane Zaarir, les villageois se préparent à organiser cette nouvelle édition dans une bonne ambiance avec l’aide de plusieurs communes, notamment Tigzirt, Larbaa Nath Irathen et Azeffoune.
Tous les services sollicités, notamment les directions de la culture et du tourisme, ont répondu favorablement afin d’apporter leur aide pour la réussite de l’évènement tant attendu par les habitants de la région, à la faveur de l’amélioration des conditions sanitaires liées au Covid-19, a tenu à souligner notre interlocuteur. Il a précisé que tous les moyens dont dispose la commune ont été fournis aux organisateurs. Au programme de ce festival, des expositions des produits du terroir, une parade écologique, des activités sportives et des chants en soirée. Les habitants n’ont pas lésiné sur les moyens pour embellir leur village afin d’accueillir leurs invités et inscrire aussi leur action dans l’objectif de remporter le titre du concours du village le plus propre qu’organise l’Assemblée populaire de wilaya. Pour le maire d’Iflissen, l’occasion sera saisie aussi pour sensibiliser sur l’urgence de trouver la meilleure solution quant à la prise en charge des déchets de la commune. L’initiative du village Arvi de lancer une unité de tri sélectif est à méditer et «nous allons encourager d’autres villages à faire de même». L’organisation du festival est salutaire à plus d’un titre pour la région qui fait face à la problématique de prise en charge des déchets produits quotidiennement par près de 20 000 habitants d’Iflissen. Des déchets jetés par-ci par-là depuis la fermeture de la décharge de Timliline et la commune n’est autorisée à acheminer ses déchets nulle part. L’étendue de la commune dont la superficie est de 66 km2 avec 20 km de côtes, rend encore la tâche plus difficile mais doit inciter les pouvoirs publics, aux côtés des populations, à dégager la solution la plus indiquée pour prendre en charge les déchets ménagers.

Hamid Messir

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img