21.9 C
Alger
jeudi 30 juin 2022

Festival de Cannes 2021: Les films en compétition officielle dévoilés

Après une édition annulée en 2020, les responsables du Festival de Cannes ont réussi à fixer un rendez-vous. C’est du 6 au 17 juillet que ce grand évènement filmique aura lieu, avaient déjà annoncé les organisateurs.

Par Adéla S.
Une sélection «très internationale», selon Thierry Frémaux et Pierre Lescure, respectivement délégué général du festival et président. En effet, la sélection officielle de cet évènement tant attendu par les passionnés de cinéma a été dévoilée par les responsables de la 74e édition du festival. Il s’agit de vingt-quatre films sélectionnés pour la compétition officielle de l’évènement, précisent les organisateurs.
Cette année, la sélection est un peu plus riche que les précédentes, selon la même source. Thierry Frémaux a révélé, dans une conférence de presse, que ses équipes avaient reçu quelque 2 300 films, contre 1 800 d’habitude. Et l’ensemble des catégories de cette sélection officielle «très internationale» compte donc 61 films. Parmi les films de cette prestigieuse compétition, on retrouve ainsi l’Italien Nanni Moretti, Palme d’Or en 2001 pour «La Chambre du fils», qui revient avec «Tre Piani», «Un héros» du cinéaste iranien Asghar Farhadi, mais aussi sept films français avec «France» de Bruno Dumont porté par Léa Seydoux, «Tout s’est bien passé» de François Ozon ou «Titane» de la réalisatrice Julia Ducournau. D’autres films seront en complétion officielle, dont «The French Dispatch» de Wes Anderson, «Red Rocket» de Sean Baker, «La fièvre de Petrov» de Kirill Serebrennikov, «Nitram» de Justin Kurzel, «Memoria» de Apichatpong Weerasethakul, «Lingui» de Mahamat-Saleh Haroun, «Les Olympiades» de Jacques Audiard, «Les intranquilles» de Joachim Lafosse, «La fracture» de Catherine Corsini, «Compartment NO.6» de Juho Kuosmanen, «Julie en douze chapitres» de Joachim Trier, «Haut et fort» de Nabil Ayouch, «Le genou d’Ahed» de Nadav Lapid, «Drive my car» de Ryusuke Hamaguchi, «Benedetta» de Paul Verhoeven, «Bergman island» de Mia Hansen-Love, «Annette» de Leos Carax, «L’histoire de ma femme» de Ildikó Enyedi et «Flag Day» de Sean Penn.
Une nouvelle catégorie fait son apparition cette année sous le nom de «Cannes Premières» pour accueillir «des cinéastes confirmés, qui pour diverses raisons viennent montrer leurs films en parallèle de la compétition», a indiqué Thierry Frémaux. On y retrouve ainsi «Tromperie» d’Arnaud Desplechin, «Serre-moi fort» de Matthieu Amalric ou encore «Mothering Sunday» d’Eva Husson.
Une section éphémère qui sera «environnementale» devrait aussi rejoindre cette sélection dans les jours à venir, alors que le festival a annoncé une série de mesures destinées à réduire son empreinte environnementale dès cette édition estivale.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img