13.9 C
Alger
lundi 25 octobre 2021

Festival cinémas d’Afrique de Lausanne (Suisse): «Toufa» de Brahim Chagaf représente l’Algérie

Le réalisateur algérien Brahim Chagaf représente l’Algérie lors du 15e Festival cinémas d’Afrique de Lausanne qui se tient dans cette ville suisse jusqu’au 22 août, annoncent les organisateurs.

Par Abla Selles

Intitulé «Toufa», ce court métrage, une coproduction algéro-sahraouie, traite une cause humanitaire et transmet des messages de fraternité et de paix.
Réalisé en 2020, «Toufa» relate en 30 mn la vie d’une femme expulsée de sa terre d’origine, confrontée à l’exil, qui est accueillie par les femmes de sa  communauté qui jouent un rôle majeur dans la transmission de l’histoire et des valeurs de la société sahraouie, en attendant de pouvoir reprendre le chemin du retour.
Dans cette même sélection, les organisateurs ont également programmé le court métrage «Searching for Tirfas», réalisé en 2020 par le Sahraoui Lafdal Mohamed Saleh, qui revient en 14mn sur la vie quotidienne d’une jeunesse réfugiée qui s’occupe en cherchant de petits boulots souvent précaires comme la recherche des truffes de sable.
La programmation du 15e Festival cinémas d’Afrique de Lausanne, manifestation sans compétition, prévoit par ailleurs la projection du long métrage de fiction «A mon âge je me cache pour fumer», réalisé en 2016 par la cinéaste franco-algérienne Rayhana Obermeyer.
Il est à noter que «Toufa» n’est pas la première collaboration entre les deux pays. D’autres films traitant des sujets similaires tels que les droits d’homme, la situation des femmes et les enfants ont été réalisés auparavant. Créé en 2017, le Festival cinémas d’Afrique de Lausanne est une plateforme favorisant les rencontres entre professionnels du cinéma et la promotion de la production cinématographique récente en provenance ou concernant les pays du continent africain.
Après une édition 2020 symbolique pour cause de pandémie de coronavirus et de fermeture des salles, l’événement revient en 2021 avec une trentaine de films au programme, dont «Le bain» de la Tunisienne Anissa Daoud, «Night Shift» de l’Egyptien Karim Shaaban, «Traverser» du Burkinabé Joël Akafou, ou encore «Journey to Kenya» du Soudanais Ibrahim Ahmad.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img