32.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Fer et acier: Tosyali-Algérie compte sur le potentiel des jeunes universitaires algériens pour progresser

Le groupe Tosyali-Algérie Fer et Acier compte sur le potentiel des jeunes universitaires algériens pour relever ses défis d’expansion et de développement économique, a précisé, lundi à Oran, son directeur général, Ibrahim Elciboga. En marge d’une journée «Portes ouvertes» sur le complexe du groupe, implanté à Béthioua (Est d’Oran), le DG de Tosyali a déclaré à l’APS que «le complexe est en constante évolution. Pour les besoins de nos ambitions et investissements futurs, nous comptons énormément sur le potentiel des jeunes universitaires dynamiques appelés à être au diapason de cette évolution». «Tosyali a besoin d’effectifs et de ressources humaines compétentes pour pouvoir assurer sa production avec efficacité et garantir un bon rendement. C’est la raison pour laquelle nous avons signé une convention avec les trois universités d’Oran pour pouvoir bénéficier du potentiel aussi bien des étudiants que des enseignants et chercheurs», a-t-il expliqué, en marge de cette manifestation organisée à l’Institut de maintenance et de sécurité industrielle (IMSI) de l’Université d’Oran2.
«Nous essayons actuellement de discuter avec les responsables des universités sur la nature des formations et des spécialités qui intéresserait Tosyali, mais aussi sur les possibilités d’adapter d’autres formations pour pouvoir faciliter leur intégration au sein du groupe et réduire les difficultés», a-t-il dit De son côté, Hind Belkheir, vice-rectrice de l’Université d’Oran 2 chargée des relations extérieures, a abordé, de son côté, la convention signée l’année dernière avec Tosyali, permettant aux étudiants de l’IMSI de la faculté des sciences économiques et de gestion, entre autres, de s’intégrer dans le cadre d’une dynamique économique qui pousse l’université à s’ouvrir à l’environnement économique et social. Ce partenariat se traduira, selon elle, par des accords particuliers relatifs à la mise en œuvre de programmes de formation spécialisés et professionnalisants avec le groupe Tosyali et aussi l’intégration de chercheurs-doctorants dans un cadre leur permettant d’approfondir leurs connaissances et de développer la recherche scientifique au sein du groupe. Pour sa part, le directeur de l’IMSI, Chennoufi Mohamed, a déclaré à l’APS que huit étudiants de l’institut ont été reçus l’année dernière à Tosyali pour des stages de fin de cycle Master. «Cette année, nous ambitionnons de faire un plus grand nombre de nos étudiants de l’expérience du ce groupe industriel», a-t-il révélé. Par ailleurs, dans le but de renforcer cette coopération, une prochaine réunion regroupera des directeurs de laboratoires, des équipes de recherches et des enseignants, avec des cadres et dirigeants de Tosyali pour donner une impulsion à ce partenariat. «Lors de cette réunion, nous présenterons nos thèmes de recherche scientifique et doctorale, ainsi que les projets et thèmes de recherches à proposer en relation avec les activités du groupe», a-t-il dit. Une convention portant sur l’intensification des échanges dans le domaine de la formation, de la recherche et du développement a été signée, en avril dernier, entre le groupe Tosyali-Algérie Fer et Acier, et les trois universités oranaises, rappelle-t-on.
Ammar H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img