20.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Extension du barrage vert à Bordj Bou Arreridj : Plus de 58 000 ha retenus

Le chargé de communication de la conservation des forêts, Faïez Bendjedou a indiqué que « le projet d’extension du barrage vert dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj cible 58 296 hectares répartis sur 11 communes ». « En premier lieu, ce projet d’extention du barrage vert touchera les communes de la partie Sud-ouest de la wilaya dont El Ach, Taglait, Rabta et Bordj Ghedir, puis celles de la zone Sud dont Ghilassa, Ouled Brahem et Ras El Oued, tandis que des aires moins importantes seront ciblées dans les communes de l’Ouest de la wilaya, dont El Ksour, El Hamadia, Bendaoud et El M’hir, a précisé le chargé de communication de la conservation des forêts, Faïez Bendjedou. Selon la même source, le plan des travaux proposé pour ce projet est un montage d’opérations de développement multisectoriels pour un investissement public global de plus de 7,9 milliards DA, partagés entre la Direction des services agricoles avec plus de 5 milliards DA, le secteur des forêts (plus de 1,7 milliard DA), le Haut-commissariat pour le développement des steppes avec plus de 139 millions DA et la Direction des ressources en eau (plus de 196 millions DA). Le recensement des opérateurs souhaitant exécuter des projets en lien avec le barrage vert a été engagé, de même que les enquêtes d’utilité publique, a souligné la même source. Il est à noter que le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Mohamed Abdelhafid Henni, avait présenté en décembre dernier une communication sur l’état d’avancement de l’opération de réhabilitation, d’extension et de développement du barrage vert. « Ce projet national stratégique, de caractère agro-écologique, lancé au début des années 1970 et qui s’étend sur une superficie de 3,7 Millions d’hectares, traverse le territoire national d’Est en Ouest, sur une longueur de 1 500 km et une largeur de 20 km », lit-on dans un communiqué des Services du Premier ministre. Selon la même source, l’état d’avancement de ce projet se présente comme suit : La mise en valeur de 950 000 hectares au profit de 25 000 bénéficiaires ; L’ouverture de pistes sur 40 000 hectares ; La distribution de 15 000 kits d’énergie solaire ; La distribution de 132 000 unités d’élevage au profit de 20 000 bénéficiaires. S’agissant des perspectives et du plan d’action pour ce projet, « il est prévu en premier lieu l’extension de sa superficie à 4,7 Millions d’hectares avec la réhabilitation des superficies forestières existantes sur une étendue de 159 000 hectares ainsi que les superficies pastorales sur une étendue de 1,89 Million d’hectares. Il est également projeté un reboisement sur une superficie de 288 000 hectares », est-il précisé.

Thinhinane Khouchi

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img