20.9 C
Alger
samedi 25 juin 2022

Exposition «Repères en fragments» : La plasticienne Ismahane Mezouar présente ses œuvres à Tlemcen

L’exposition «Repères en fragments», de la jeune plasticienne Ismahane Mezouar, s’est ouverte jeudi après-midi au Musée d’art et d’histoire de la ville de Tlemcen, en présence de nombreux artistes et responsables du secteur de la Culture de la wilaya. Le vernissage de cette exposition individuelle, qui se poursuit jusqu’à la fin du mois d’octobre courant, a été organisé dans le strict respect du protocole sanitaire mis en place pour lutter contre le Covid-19.

Par Abla Selles

La jeune artiste Ismahane Mezouar expose depuis jeudi ses dernières œuvres artistiques au Centre des arts et des expositions (Carex) de Tlemcen. Cette exposition intitulée «Repères en fragments» se veut une bouffée d’oxygène pour cette jeune plasticienne en pleine période de confinement.
En effet, le Centre des arts et des expositions (Carex) de Tlemcen, qui reprend ses activités après une interruption de plusieurs mois à cause de la pandémie de Covid-19, abrite cette exposition individuelle.
Cette dernière est la première du genre de cette jeune artiste tlemcénienne qui invite, à travers ses vingt-deux tableaux, les visiteurs à plonger dans ses émotions et ses sensations qui délaissent le réalisme pictural pour laisser place à l’atmosphère et à la couleur, à la perspective et à la décomposition du mouvement comme furent les précurseurs de l’art abstrait.
«Je peins comme cela me vient», a confié la jeune artiste dans sa première exposition individuelle «Repères en fragments», qui constitue, selon elle, «le fruit de son inspiration et l’espace dans lequel elle laisse libre cours à ses émotions et ses sensations».
Très philosophiques et abstraites, les œuvres d’Ismahane poussent l’Etre à réfléchir dans les profondeurs de l’âme.
Par cette exposition, le Centre des arts et des expositions tente de suivre les tendances artistiques les plus prisées dans le monde artistique et ainsi, accompagner et encourager les jeunes artistes talentueux dans leur création, a indiqué le directeur du Carex, Amine Boudefla.
L’exposition constitue «une invitation de voyage à l’intérieur d’un parcours artistique, d’une vision philosophique de la vie et d’une expérience humaine de cette jeune artiste ayant à son actif plusieurs participations dans des expositions collectives à Alger, Oran et Tlemcen», a-t-il souligné.
L’exposition «Repères en fragments» restera ouverte au public jusqu’à la fin du mois d’octobre courant pour permettre aux fans des arts plastiques d’admirer la beauté des œuvres et des créations d’Ismahane Mezouar et de renouer, par ailleurs, progressivement avec les activités culturelles.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img