26.9 C
Alger
jeudi 6 octobre 2022

Exposition de Myriam Mohli à Ezzou’Art: Un hymne pour la vie et la lumière

L’artiste peintre Myriam Mohli Aoues expose ses dernières œuvres aux Algérois. Il s’agit d’une nouvelle collection qui se veut un hymne pour la vie et la lumière. Inauguré samedi à la galerie «Ezzou’Art», l’évènement a été chaleureusement salué par les passionnés d’art et amis de l’artiste.

Par Abla Selles

Une exposition de toiles principalement réalisées au couteau et explorant quelques-unes des infinies nuances de bleu et ses multiples compositions possibles a été inaugurée, samedi à Alger, par l’artiste peintre Myriam Mohli Aoues.
Intitulée «Abstraction du bleu en folie», cette exposition organisée et accueillie par la galerie «Ezzou’Art» compte une trentaine d’œuvres entre toiles au couteau, coffrets et petits objets artistiques de décoration.
Dans ses œuvres, l’artiste explore dans un premier temps différentes nuances et mélanges à base de bleu et propose des toiles abstraites portées par un relief de blanc au couteau qui évoque dans de nombreux travaux l’écume de la mer et le mouvement des vagues, un concept qui se décline en différentes palettes de couleurs.
Dans un univers plus végétal, le mouvement du couteau alternant blanc et différents verts apaisants est également proposé par Myriam Mohli Aoues qui enferme en filigrane des formes parfois à peine suggérées.
Dans d’autres toiles, qui donnent l’impression de l’aboutissement d’un processus de création, l’artiste peintre expose des formes humaines, dans un élan plus contemporain, faisant abstraction du détail, de la perspective et du mouvement, pour se contenter de positionner des formes dans un univers de couleurs explorant une palette plus froide sur une trame de noir.
Myriam Mohli Aoues propose également sa vision d’une ruelle de La Casbah d’Alger dans une conception géométrique plus stricte et des couleurs surréalistes, en plus d’un paysage d’automne réalisé avec minutie.
Outre des toiles, l’artiste propose aux visiteurs de la galerie une série de petits coffres décoratifs en bois, portant chacun une déclinaison des œuvres proposées, en plus de quelques objets avec une décoration inspirée des motifs floraux de la céramique ou réalisés avec de simples collages.
Artiste autodidacte qui a perfectionné son art, Myriam Mohli Aoues, infirmière de formation, a grandi dans une famille d’artistes qui lui permettra d’exposer son travail pour la première fois à l’âge de 15 ans, dans une exposition en duo avec sa mère en France.
Elle a exposé ses œuvres à de nombreuses reprises en Algérie et en France, en plus
d’avoir participé à plusieurs expositions collectives et ateliers de création.
L’exposition «Abstraction du bleu en folie» est ouverte aux visiteurs de la galerie «Ezzou’Art» jusqu’au 23 septembre.

A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img