30 C
Alger
mercredi 23 septembre 2020

Exposition de l’artiste peintre Abdelhamid Sahraoui: L’art rupestre revisité

L’iconographie des peintures et gravures du Tassili dans des travaux contemporains est exposée jusqu’au 26 du mois de septembre courant à la galerie d’art Racim, à Alger. Cette exposition, intitulée «Histoire de l’art rupestre, du Tassili à nos jours», regroupe une collection de toiles de l’artiste peintre Abdelhamid Sahraoui.
Cet évènement artistique se veut une occasion pour revisiter cet art qui représente la richesse culturelle et artistique du Sahara algérien.

Par Abla Selles

Enfin, les passionnés des arts plastiques peuvent visiter une exposition et admirer des toiles. Pour le moment, c’est la galerie d’art Racim qui offre à ses visiteurs cette opportunité, en attendant d’ autres initiatives.
En effet, c’est l’artiste peintre Abdelhamid Sahraoui qui expose, jusqu’au 26 septembre à Alger, une collection de toiles revisitant l’art rupestre en reproduisant ses bases ou en exploitant l’iconographie des peintures et gravures du Tassili dans des travaux contemporains.
Organisée par l’établissement «Arts et culture» de la wilaya d’Alger, cette exposition se tient depuis samedi à la galerie d’art Mohamed-Racim sous le titre «Histoire de l’art rupestre, du Tassili à nos jours».
Dans les œuvres exposées, l’esprit de l’art rupestre domine l’univers de l’artiste sans pour autant en devenir une reproduction. De ces peintures, Abdelhamid Sahraoui reprend la palette de couleur ancrée dans la terre et la naïveté du trait, passant d’une reproduction réaliste à des peintures contemporaines.
Dans une série de petits formats, l’artiste exploite également l’iconographie de l’art rupestre en reprenant les lettres tifinagh, formes et symboles en blanc et en relief sur un fond bleu, transposant ainsi l’art rupestre dans un autre univers de couleurs lié au rêve et à la sérénité.
Passant à un style figuratif, Abdelhamid Sahraoui dédie une autre série de petits formats à l’architecture et aux monuments de la vallée du M’zab. L’artiste célèbre également la liberté en mettant en avant la cruauté d’en être privé à travers des barreaux et fils barbelés à l’encre de Chine obstruant et déchirant une forme humaine éclatante de blancheur.
Très porté sur le relief et la perspective, Abdelhamid Sahraoui diversifie les techniques pour faire de chaque œuvre une stratification de collage, de peinture étalée au couteau ou d’éclaboussures, en plus de peindre parfois sur des toiles volontairement déformées.
Né en 1961, Abdelhamid Sahraoui, peintre autodidacte, a participé à de nombreuses manifestations artistiques et expositions en Algérie, en Tunisie, au Maroc, en France et aux Etats-Unis.
L’exposition «Histoire de l’art rupestre, du Tassili à nos jours» est ouverte aux visiteurs jusqu’au 26 septembre à la galerie d’art Mohamed-Racim, à Alger.


A.S

Article récent

Entretien accordé par Ammar Belhimer à France24: La nouvelle Constitution répondra «aux revendications du Hirak»

Le nouveau texte fondamental du pays, objet d’un référendum le 1er novembre, les réformes du secteur de la Communication, le procès de...
--Pub--

Articles de la catégorie

Icône du malouf: Hamdi Bennani n’est plus

L'icône de la musique malouf, le chanteur et musicien Hamdi Bennani, est décédée lundi à l'âge de 77 ans, a-t-on appris auprès...

Le Président Tebboune présente ses condoléances à la famille du défunt

Le Président Tebboune présente ses condoléances à la famille du défuntLe Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a présenté ses sincères...

Oum El Bouaghi:Le wali se penche sur l’état de santé du chanteur chaoui Djamel Sabri

Le wali d'Oum El Bouaghi, Zineddine Tibourtine, a reçu dimanche, au siège de son cabinet, le chanteur chaoui Djamel Sabri, surnommé «Joe»,...

Aïn Defla: Le théâtre régional de Khémis Miliana réceptionné «avant la fin de l’année»

Le théâtre régional de Khémis Miliana (Aïn Defla), dont les travaux de réalisation approchent à leur terme, sera réceptionné avant la fin...
- Advertisement -