19.9 C
Alger
lundi 27 mai 2024

Exportations hors hydrocarbures: L’Algérie mise sur la pérennité de la croissance

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, a affirmé que «l’Algérie, qui prévoit une hausse de ses exportations hors hydrocarbures à plus de 4 milliards USD à fin 2021, mise sur la pérennité de cette croissance».

Par Samia Y.

«L’enjeu majeur pour le gouvernement consiste actuellement à garantir la pérennité de la croissance enregistrée en matière d’exportations hors hydrocarbures pour les années à venir», a précisé M. Rezig dans une déclaration à la presse, en marge du Salon «Algeria investment conference», organisé au Centre international des conférences (CIC) d’Alger.
Il a en outre rappelé que les exportations algériennes hors hydrocarbures ont franchi, en 2020, le seuil de deux milliards USD, avant de s’élever en 2021 à 3,4 milliards USD jusqu’au mois de septembre, pour passer d’ici à la fin de l’année en cours à 4 et 4,5 milliards USD.
«Nous espérons que ces chiffres vont doubler et maintenir leur croissance pour les années à venir», a-t-il dit.
M. Rezig a indiqué, à ce titre, que ces données permettent à l’Algérie d’augmenter son quota sur le marché africain, estimé à 300 milliards USD.
Dans ce sillage, il a affirmé miser sur la participation des opérateurs algériens aux différents salons et manifestations qui seront organisés en Afrique, en vue de promouvoir les produits nationaux, notamment en Afrique du Sud et au Sénégal.
Evoquant la stratégie de la promotion des exportations, le ministre a rappelé la large opération d’«assainissement» des différents textes juridiques régissant ce domaine.
Enfin, M. Rezig a souligné que ce chantier était toujours ouvert, avec un taux d’avancement dépassant les 70 %.

Mise en place d’un programme pour participer à plus de 50 expositions internationales
Kamel Rezig a affirmé qu’il a été procédé, au titre de deux années 2022-2023, à la mise en place d’un programme «riche», en vue de participer à plus de 50 expositions internationales, ajoutant que «la part du lion sera pour les marchés africains». M. Rezig a indiqué que le programme des participations, mis en place par ses services ministériels, s’inscrit dans le cadre de «la consolidation de la place stratégique de l’Algérie, en vue de l’ériger en la porte de l’Afrique pour le partenariat et le développement socio-économique avec les différents partenaires et les ensembles régionaux et internationaux».
Dans ce contexte, le ministre a mis en exergue la participation prévue des opérateurs algériens dans les différentes expositions et manifestations qui seront organisées en Algérie et en Afrique, en vue de promouvoir les produits nationaux, dont la Foire de la production algérienne (FPA) au mois de décembre et la manifestation «Assihar» à Tamanrasset, ainsi que deux foires au Sénégal et en Afrique du Sud.
M. Rezig a également indiqué que dans le cadre du programme du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, il a été procédé à la création du fichier des productions nationales qui renferme plus de 10 200 opérateurs et
388 000 produits nationaux.
Ainsi, le ministre a précisé que cette base de données «sera mise à la disposition de tous les opérateurs», ajoutant qu’à travers cette base, «les importations seront rationalisées et les opérateurs pourront acquérir les productions localement au lieu de les importer».
Selon M. Rezig, cette base de données vise à fournir «un regard clair et minutieux des capacités productives nationales», au profit des acteurs algériens chargés de la diplomatie économique.
S. Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img