25 C
Alger
mercredi 21 octobre 2020

Exclus de la prime de risque Covid-19: Sit-in de médecins à l’hôpital Lamine-Debaghine

Des médecins ont observé, hier, un sit-in devant la direction de l’hôpital Lamine-Debaghine (Alger) pour protester contre leur exclusion de la prime de risque liée à l’épidémie de coronavirus.
Ces médecins résidents, spécialisés en pharmacologie clinique, estiment «injuste» de ne pas bénéficier de cette prime, décidée par le président de la République au profit du personnel de la santé mobilisé dans le cadre de la prévention et la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Dans une lettre adressée au ministre de la Santé, ils dénoncent une «injustice» et demandent l’ouverture d’une enquête quant à la «bureaucratie» dont ils sont victimes. «L’administration locale a interprété la décision présidentielle à sa manière. Cela a eu pour conséquence qu’une partie des médecins sont exclus de cette prime», s’indignent-ils. Une situation illogique, sachant qu’une autre partie de médecins, bien qu’exerçant dans la même spécialité, en ont bénéficié. Pourtant, expliquent-ils, leur travail comporte beaucoup de risques en ces temps de crise sanitaire. «Nous sommes chargés d’effectuer des enquêtes périodiques concernant les effets secondaires des médicaments à travers les hôpitaux, ce qui fait que nous sommes exposés à la contagion à tout moment», expliquent-ils. «Une de nos collègues a déjà attrapé le virus», nous dira un des médecins protestataires. «La directrice du Centre national de pharmacovigilance et matériovigilance a présenté un rapport détaillé à la direction de l’hôpital concernant la nature de notre travail et notre droit à bénéficier de cette prime, mais il n’a pas été pris en considération», apprend-on auprès de ces médecins. Reçus, hier, par le DRH de l’hôpital, ce dernier a indiqué qu’il va prendre attache avec leur chef de service, en attendant une décision définitive. Une réponse qui n’a pas convaincu ces médecins, affirmant qu’ils sont dans leur droit après tous les efforts fournis depuis le début de l’épidémie.
Aomar F.

Article récent

Djerad donne aujourd’hui à Batna le coup d’envoi: Une rentrée scolaire pas comme les autres

Après plusieurs mois de confinement, les élèves reprennent aujourd'hui le chemin de l'école. Une rentrée scolaire particulière qui intervient dans une conjoncture...
--Pub--

Articles de la catégorie

Djerad donne aujourd’hui à Batna le coup d’envoi: Une rentrée scolaire pas comme les autres

Après plusieurs mois de confinement, les élèves reprennent aujourd'hui le chemin de l'école. Une rentrée scolaire particulière qui intervient dans une conjoncture...

Coronavirus: 223 cas et 8 décès en 24 heures

L'Algérie a enregistré 8 nouveaux décès du coronavirus ces dernières 24 heures, un cas de moins qu'hier (9), portant à 1 873...

APN: Levée de l’immunité parlementaire de Mohcine Belabas et Abdelkader Ouali

Mohcine Belabas, président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a perdu, hier, son immunité parlementaire, suite au vote des...

Assainissement du secteur de l’information et organisation de la publicité publique: Ammar Belhimer «Consacrer le principe de transparence dans la gestion»

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a indiqué que la démarche d'assainissement du secteur de l'information et d'organisation...
- Advertisement -