25.9 C
Alger
mardi 3 août 2021

Examens de fin d’année pour les handicapés et les prisonniers: Une occasion de se réinsérer et réaffirmer leurs capacités

Les examens de fin d’année sont souvent l’occasion pour les candidats d’évaluer leur niveau et passer à un nouveau cycle. Pour les handicapés et les prisonniers, c’est une opportunité de se réinsérer dans la société et affirmer, pour la énième fois, qu’ils sont capables et aptes à relever le défi.

Par Thinhinene Khouchi

Double stress et pression pour les personnes aux besoins spécifiques scolarisés à travers l’ensemble du territoire national ainsi que pour les prisonniers qui passent cette année les examens de fin d’année. En effet, si les élèves voient en ces examens une occasion d’évaluer leur niveau scolaire et passer à un nouveau cycle, pour ces catégories de la société c’est une double épreuve. D’un côté, ils doivent passer l’examen mais surtout sont dans le besoin, presque dans l’obligation, d’affirmer pour la énième fois qu’ils sont capables et aptes à relever le défi et jouer un rôle dans la construction de la société. Cette année, «1 796 élèves aux besoins spécifiques scolarisés à travers l’ensemble du territoire national passeront et passent déjà les examens de fin d’année (2020-2021) dans les trois cycles de l’enseignement», avait indiqué la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou. Dans une déclaration à la presse au terme de sa visite à l’Ecole des jeunes aveugles (El-Achour) et dans une classe spéciale pour les élèves malentendants et handicapés moteurs au lycée El-Idrissi (Sidi M’hamed), la ministre a fait état d’une «hausse significative» du nombre d’élèves aux besoins spécifiques concernés par les examens de fin d’année 2020-2021 par rapport à l’année scolaire 2019-2020 où 1 492 élèves aux besoins spécifiques ont passé ces examens. Mme Krikou avait fait le point sur les préparatifs des examens officiels dans les trois cycles de l’enseignement pour cette catégorie et les dispositions prises pour assurer le strict respect du protocole sanitaire approuvé par les ministères de l’Education nationale et de la Solidarité nationale et le Conseil scientifique relevant du ministère de la Santé, pour préserver la santé des élèves. Elle a, dans ce cadre, appelé à redoubler d’efforts pour aider et accompagner cette catégorie de la société, notamment les élèves concernés par les examens de fin d’année dans les trois cycles de l’enseignement, rappelant «les résultats positifs enregistrés l’année dernière avec 97 % de réussite dans le primaire, 96 % dans le moyen et 57 % dans le secondaire». Par ailleurs, pour favoriser la politique de réinsertion des prisonniers, le directeur général (DG) de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Saïd Zereb, a affirmé récemment que «l’ensemble des accords signés avec les différents organes et ministères liés à la politique de réinsertion des prisonniers sont traduits sur le terrain pour les encourager à s’impliquer dans la construction de la société». Pour ce qui est des examens officiels, le même responsable a fait état de l’inscription de 4 103 détenus, dont 45 femmes, pour passer les épreuves du BEM au titre de l’année 2020-2021, répartis à travers 46 établissements pénitentiaires sur le territoire national, agréés par le ministère de l’Education nationale, comme centres d’examen. Il a relevé, en outre, que le nombre de détenus candidats à cet examen s’est élevé, cette année, à un taux dépassant
48 %, comparativement à l’année dernière. Selon ce même responsable, l’organisation de cet examen se fait sous la supervision de l’Office national des examens et concours (Onec) et l’encadrement d’enseignants relevant du secteur de l’Education, conformément à l’accord conclu entre le ministère de l’Education nationale et le ministère de la Justice. Pour rappel, cette année scolaire enregistre l’inscription de 35 922 détenus qui suivent leur études dans les différents paliers, dont 28 917 inscrits dans l’enseignement à distance, 52 dans l’Enseignement supérieur et 6 953 inscrits dans les classes d’alphabétisation.
T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img