18.9 C
Alger
mercredi 28 septembre 2022

Euro 2020: La Suisse élimine la France aux tirs au but

Les choses sérieuses pour la France commençaient lundi soir. Et se sont arrêtées lundi soir… Face à la Suisse, les Bleus devaient gagner pour rejoindre l’Espagne en quarts de finale de la compétition.

Par Racim S.

Un duel pour lequel Didier Deschamps misait notamment sur un système à trois défenseurs. Varane, Lenglet et Kimpembe composaient ainsi la charnière, avec Pavard et Rabiot en pistons. Le reste, c’était plutôt classique, alors qu’en face, Vladimir Petkovic alignait un dispositif similaire, avec un trio Shaqiri-Seferovic-Embolo devant. Et la rencontre démarrait bien mal pour les champions du Monde. Au quart d’heure de jeu, Zuber mettait un bon ballon au point de penalty. Seferovic était là pour battre Lenglet et placer une tête, que Lloris n’a pas pu détourner (0-1, 15e). Visiblement mal à l’aise dans ce dispositif, l’Equipe de France peinait à réagir, et ne créait tout simplement aucun danger. La Suisse était de son côté sereine, solide derrière, et capable de créer du danger, via un Embolo en mode poison devant. Au retour des vestiaires, Didier Deschamps changeait tout. Passage en 4-4-2 et entrée en jeu de Kingsley Coman en lieu et place de Clément Lenglet.
Ce qui n’empêchait pas les Suisses d’être à deux doigts de doubler la mise, mais Varane sortait une intervention décisive devant Seferovic (50e). Les choses n’allaient pas s’arranger, puisque Pavard taclait Zuber dans la surface, et l’arbitre indiquait le point de penalty. Heureusement, Hugo Lloris sortait une sacrée parade pour empêcher Ricardo Rodriguez de faire le break (54e). Le déclic ? Dans la foulée, Karim Benzema égalisait suite à un service de Mbappé après s’être bien emmené le ballon (1-1, 57e) ! Et ce
n’était pas fini, puisque le Madrilène s’offrait un doublé dans la foulée, de la tête (2-1, 59e). Sonnée, la Suisse peinait à réagir et Paul Pogba faisait le break. Le Red Devil expédiait une frappasse en pleine lucarne opposée, imparable pour Sommer (3-1, 75e). De quoi assurer une fin de match tranquille ? Pas forcément, puisque Seferovic signait lui aussi un doublé sur ce centre de Mbabu, de la tête, battant Varane cette fois (3-2, 81e). En confiance, Gavranovic était trouvé par Xhaka, mystifiait Kimpembe et plaçait une frappe parfaite depuis l’entrée de la surface (3-3, 90e+1). Malheureux, Coman touchait la barre (90e+4) ! Place aux prolongations donc, où Sommer empêchait Pavard de signer le quatrième but tricolore d’une superbe main (4-3, 95e). Mais le rythme était assez faible, et devant, Kylian Mbappé par exemple n’était clairement pas dans un bon jour, loupant quelques situations intéressantes. Place aux tirs au but donc, et à ce jeu-là, c’est la Suisse qui l’a emporté, inscrivant ses cinq tentatives, alors que Mbappé a raté la dernière des Bleus. Les Suisses défieront donc l’Espagne vendredi à 18h en quarts…

R. S.

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img