26.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Equipe nationale: Les Verts ouvrent une nouvelle page

En réussissant à battre sur le score de (2/1) un «mondialiste», même en amical, la sélection nationale algérienne à ouvert une nouvelle page et se tourne désormais vers l’avenir pour faire oublier les échecs précédents, notamment la non-qualification au Mondial et la déconfiture en Coupe d’Afrique au Cameroun.

Par Mahfoud M.

Les Verts ont montré de belles choses lors de ce match amical face à l’Iran, disputé au Qatar. C’était une occasion pour le coach national de faire une revue d’effectifs. Il faut savoir que Djamel Belmadi a beaucoup insisté sur la nécessité de jouer ce troisième match, après les deux premiers face à l’Ouganda et la Tanzanie, pour le compte des éliminatoires de la CAN. «Je souhaite vraiment jouer un troisième match», avait-il indiqué lors de la conférence de presse tenue avant le stage précédant le match face à l’Ouganda. Cela est tout à fait normal, car il ne souhaitait pas s’aventurer à lancer les nouveaux joueurs sélectionnés dans des matchs officiels mais les voir à l’œuvre dans ce genre de rencontres amicales. Cette confrontation face à l’Iran reste donc une belle opportunité pour le coach qui a pu évaluer la forme du moment de certains éléments.
Comme il fallait s’y attendre, le sélectionneur national Djamel Belmadi a aligné une équipe inédite, avec notamment la première apparition du portier Anthony Mandrea (Angers SCO/ France), Akim Zedadka (Clermont Foot 63/ France), et Abdelkahar Kadri (Courtrai/ Belgique).
Des joueurs sont sortis du lot, notamment le buteur et attaquant du club suisse de Logano, Mohamed Amine Amoura, qui a inscrit son deuxième but avec les Verts, en comptabilisant la réalisation face à la Tanzanie. Amoura devrait faire changer
d’avis à Belmadi qui le considérait comme un jeune joueur qui avait encore beaucoup à apprendre, alors que le terrain montre qu’il peut être un atout pour
l’équipe nationale dans les prochains rendez-vous.
A l’image de Mandrea, Zedadka, Kadri, le défenseur Yanis Hamache (Boavista Porto/ Portugal) et l’attaquant Billel Omrani (CFR Cluj/ Roumanie), incorporés en seconde période, ont eu l’occasion de jouer leurs premières minutes avec les «Verts» et on peut dire qu’ils ont prouvé au coach qu’il n’avait pas tort de leur avoir fait appel.
M. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img