18.9 C
Alger
mercredi 28 septembre 2022

Equipe nationale de football Un match-test pour les Verts face au Brésil ?

La sélection algérienne de football pourrait bien affronter le Brésil en amical, elle qui est à la recherche d’une confrontation durant la prochaine date FIFA (19-27 septembre) pour remplacer les matchs comptant pour les 4e et 5e journées des éliminatoires de la CAN 2023 reportées pour permettre aux sélections africaines engagées au prochain Mondial de se préparer convenablement.

Par Mahfoud M.

Ainsi, le Brésil s’ajoute aux sélections de la Belgique, l’Italie, l’Argentine qui sont toutes de possibles adversaires des Verts qui souhaitent jouer un gros morceau. Il faut savoir que toutes ces équipes joueront des adversaires du même profil que l’Algérie lors du Mondial qatari et c’est pour cette raison qu’ils aspirent à donner la réplique aux «Guerriers du Désert».
Alors que l’Algérie devra affronter la Guinée, un deuxième match contre la Seleção pourrait avoir lieu et ce ne sera que bénéfique pour les poulains de Belmadi. D’après Eric Frosio, correspondant de «L’Equipe» et Canal+ au Brésil, les hommes d’Adenor Leonardo Bacchi affronteront l’EN, selon toute vraisemblance, en septembre prochain. Ce match test pourrait se tenir en France.
Aux dernières nouvelles, la Fédération brésilienne a entrepris des contacts avec la FAF pour organiser cette rencontre avant la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Les deux sélections vont se retrouver 15 ans après le dernier match qui les a opposées en amical (Algérie 0-2 Brésil, en 2007 à Montpellier). Pour l’heure, l’instance fédérale de Djahid Zefizef n’a pas communiqué officiellement sur ce match de gala.

Eto’o : «Nous devons le respect à l’Algérie»
Sur un tout autre sujet et en conférence de presse à Dakar, Samuel Eto’o Fils, président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) et ancien grand joueur, est revenu sur les relations qu’il entretenait avec l’Algérie.
Clairement, le mois de ramadhan 2022 a été pollué dans bien des esprits algériens par la série de polémiques faisant suite au match Algérie-Cameroun. Parmi celles-ci, de nombreuses rumeurs faisaient état d’actes anti-Algérie de la part de Samuel Eto’o, ex-joueur du Barça devenu président de la Fecafoot, et ce, en dépit des démentis successifs de part et d’autre.
Présent au Sénégal, Eto’o a été interrogé sur l’état des relations entre la Fecafoot et la FAF, et il a tenu à rendre hommage à l’Algérie : «S’agissant de la relation entre la Fédération algérienne de football et la Fédération camerounaise de football, il n’y a aucun problème.
J’ai fait part de ma volonté que la CAN 2021 (NDLR : reportée à 2022) se dispute au Cameroun et je ne l’ai pas fait seul. Le premier pays qui m’a apporté son soutien, c’était l’Algérie (…) Le football est source d’émotions. Le peuple algérien est fier, comme mon peuple, et nous devons le respect à ce pays qui a tant donné au football africain, qui a enfanté tant de grands joueurs comme Rabah Madjer qui était mon idole».
M. M.

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img