16.9 C
Alger
mercredi 7 décembre 2022

Equipe nationale de football: Ryad Mahrez, la polémique enfle…  

Fraichement consacré champion d’Angleterre avec son club de Manchester City, l’attaquant et capitaine des Verts, Ryad Mahrez, aurait demandé à être laissé au repos et ne pas donc participer aux deux matchs comptant pour les éliminatoires de la CAN 2023 que l’EN disputera face à l’Ouganda et la Tanzanie, respectivement les 4 et 8 juin prochain.

Evoqué avec insistance ces dernières heures, l’absence de Riyad Mahrez est désormais confirmée. Annoncé par beINSPORTS France, la non présence du capitaine des Verts a été confirmée dans la soirée par la FAF à travers un communiqué publié sur son site. Selon ce communiqué, l’ailier des «Citizens» manquera les deux rencontres face à l’Ouganda (4 juin) et la Tanzanie (8 juin) étant victime d’une blessure dont la nature n’a pas été spécifiée par la fédération. L’instance fédérale aurait reçu, ce jeudi, un rapport médical de la part de Man City qui indique l’indisponibilité de son joueur algérien à participer au prochain rassemblement de l’EN.

Selon les informations de beINSPORTS France, le numéro 7 des Verts aurait demandé au sélectionneur un break après une saison où il a participé à 47 matchs pour 24 buts inscrits et 9 passes décisives délivrées. Le joueur se trouve actuellement en vacances après avoir remporté son quatrième titre en Premier League de sa carrière égalant l’ivoirien Didier Drogba. Il aurait choisi le Maroc pour souffler en compagnie de sa femme. Cela devrait créer donc un certain malaise dans le groupe, étant donné que Mahrez bénéficiera d’une faveur que ses coéquipiers n’ont pas bénéficié. Il faut rappeler que l’actuel attaquant de l’OGC Nice, Andy Delort, avait demandé au coach Belmadi d’être exempté de la sélection pour au moins une année, le temps de prendre ses marques avec Nice, alors qu’il était transféré de Montpellier.  Si Belmadi accepte donc à Mahrez ce qu’il avait refusé à Delort, cela veut dire qu’il y a, un deux poids, deux mesures. Il faut savoir aussi que le public algérien est remonté contre le joueur de City, étant donné qu’il n’a pas aidé la sélection nationale à préserver son sacre africain au Cameroun et ne l’a pas aidé aussi à décrocher le billet qualificatif au Mondial.

Pour ce qui est du reste des joueurs qui seront appelés pour ces deux premiers matchs des éliminatoires de la CAN, il faut savoir qu’il y aura quelques nouveaux noms qui devraient faire partie des choix du coach national.

Parmi ces nouveaux visages attendus, on retrouve les milieux de terrain Mehdi Boudjemâa et Abdelkahar Kadri, mais aussi le latéral droit clermontois Akim Zedadka.

Algérie-Ouganda délocalisé au stade du 5-juillet 

Par ailleurs, on apprend que le match Algérie-Ouganda, qui était prévu initialement le samedi 4 juin au nouveau stade d’Oran, comptant pour la 1re journée (Gr.F) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2023 en Côte d’Ivoire, a été délocalisé au stade olympique du 5-juillet d’Alger (20h00), selon la Fédération algérienne (FAF) qui avait confirmé cela dans son communiqué.

«La FAF a introduit une demande auprès de La Confédération africaine de football (CAF) pour la domiciliation du match Algérie-Ouganda au stade du 5 juillet 1962 d’Alger, au lieu du nouveau stade Olympique d’Oran. Cette demande est motivée par le fait que l’enceinte appelée à abriter les prochains Jeux Méditerranéens d’Oran 2022 ne peut être finalement fonctionnelle à la date du 4 juin pour accueillir la rencontre de l’équipe nationale», a expliqué l’instance fédérale sur son site officiel.

Les « Verts » enchaîneront en se rendant à Dar Es-Salaam pour défier la Tanzanie, le mercredi 8 juin au stade national (17h00, algériennes), pour le compte de la 2e journée. Le Niger est l’autre pensionnaire du groupe F.

 Mahfoud Mhenni

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img