16.9 C
Alger
jeudi 23 mai 2024

Entrepreneuriat: Le programme de l’économie sociale et solidaire vise à améliorer l’employabilité des jeunes

Les participants à une journée d’information sur le programme de l’économie sociale et solidaire au service d’une inclusion économique durable, organisée dimanche à Khenchela au profit des jeunes entrepreneurs, ont indiqué que ce programme «vise à améliorer l’employabilité des jeunes et la création de richesse». Le coordinateur local du programme, Mahieddine Djebar, a précisé, en marge de la rencontre organisée par la Direction de wilaya de l’emploi en collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), que cela se concrétise à travers la mise en place d’un système adéquat pour le développement économique, social et solidaire contribuant au soutien du processus de concrétisation de projets dans ce domaine et l’inclusion économique durable pour les entrepreneurs et entrepreneures. A cette occasion, il a ajouté que cette journée d’information, organisée à l’Office des établissements de jeunes (Odej) au chef-lieu de wilaya, intervient pour informer les autorités locales et les acteurs de la société civile, dont les associations et porteurs de projets parmi les jeunes de la wilaya de Khenchela, sur les activités incluses dans le cadre de ce programme et comment y adhérer. Il a précisé que la rencontre a été mise à profit pour faire connaître le système de l’économie sociale et solidaire en Algérie, le rôle des instances concernées localement et les méthodes de concertation et de collaboration à adopter pour relancer le dynamisme économique, social et solidaire à l’échelle locale. Dans ce cadre, il a indiqué que le programme cible à titre prioritaire les secteurs de l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’aquaculture, le patrimoine, l’artisanat, la collecte et le recyclage des déchets, ajoutant que la validation des projets des jeunes et des femmes prendra en considération l’évaluation des projets innovants, notamment ceux contenant ou portant des solutions numériques. M. Djebar a indiqué que pour sélectionner des projets de l’économie sociale et solidaire, il est obligatoire que ces projets soient menés par des jeunes ou femmes qui emploieront la même catégorie pour une durée de réalisation fixée entre 6 et 12 mois avec un budget oscillant entre 2,2 millions DA et 3 millions DA.
Ce programme a été lancé à Alger le 29 janvier dernier, et ce, dans le cadre de la convention de coopération entre le ministère du Travail, de l’emploi et de la Sécurité sociale et l’Union européenne, a-t-on rappelé.
Le PNUD supervise la concrétisation de ce programme dans 12 wilayas du pays, à savoir Timimoune, El Bayadh, Meniaâ, Béni Abbès, Bouira, Tizi Ouzou, Boumerdès, Médéa, Batna, Khenchela, Oum El Bouaghi et M’sila, a-t-on noté.
Farid M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img