10.9 C
Alger
mercredi 30 novembre 2022

Entrepreneuriat: La réussite du projet de start-up repose sur l’idée elle-même

La réussite du projet d’implantation de start-up repose sur l’idée même, a estimé à Sétif Abdel Jalil Chawki, le représentant de l’accélérateur de start-up «Algeria Venture» rattaché au ministère de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises.

Par Farid L.
Au cours d’une séance de formation ouverte sur l’entrepreneuriat, organisée à l’amphithéâtre Mouloud-Kacem-Nait-Belkacem de l’Université Farhat-Abbas (Setif-1), M. Chawki a expliqué que «la mise en place d’une entreprise émergente et l’entrée dans le monde de l’entrepreneuriat repose principalement sur la recherche d’une idée pour qu’elle soit une solution à un problème». Il a indiqué que l’Etat, à travers l’accélérateur public, «œuvre à couvrir les coûts de la modélisation initiale au profit des porteurs d’idées de manière professionnelle, pouvant s’élever à plus de 10 millions de dinars, dans le cadre des contrats passés avec divers centres nationaux de recherche scientifique». En plus d’organiser des sessions de formation pour les étudiants, cet accélérateur gouvernemental offre également des opportunités de financement en s’adressant à des investisseurs privés ou à des investisseurs contractuels, dont certains fonds de financement tels que le Fonds algérien d’investissement destiné aux entrepreneurs ayant finalisé l’étude de marché et mis au point leur programme, sans disposer encore de financement, a précisé le même responsable. M. Chawki a considéré, en outre, que dans ce domaine «les étudiants manifestent un intérêt attentif, ils apportent des idées et font preuve de motivation, pouvant permettre de créer leurs start-up», soulignant que «certains étudiants ne manquent que des informations indispensables pour accéder à ce domaine et y réussir». Cette rencontre vise à orienter les étudiants, en mettant l’accent sur la conduite à observer pour créer des start-up, et porte sur les opportunités offertes par le gouvernement en coordination avec les ministères et les universités, au profit des étudiants qui bénéficient de cycles de formation et de diverses opportunités de financement. Les participants à cette rencontre ont discuté également de l’entrepreneuriat et des idées émergentes des étudiants, les voies à suivre pour leur protection, avant de débattre du programme proposé par «Algeria Venture», ainsi que les avantages offerts aux porteurs d’idées et créateurs de start-up, et la connaissance de l’entrepreneuriat en Algérie et dans le monde, par des exemples destinés à faciliter la création de start-up.
F. L.

Article récent

Le 30 Novembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img