20.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Enseignement supérieur: Valorisation de 20 produits de recherche scientifique dans le secteur économique

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a fait état de la valorisation de 20 produits de recherche scientifique dans le secteur économique en 2020, dont 4 prototypes technologiques exploités par le ministère de l’Industrie, selon le bilan annuel du ministère. Cette valorisation entre dans le cadre de «la mise en œuvre de la démarche de renforcement de la relation de l’Université avec son environnement socio-économique au service de l’économie nationale», selon le bilan publié sur le site Web du ministère.
Le bilan fait également état de l’enregistrement de 28 brevets d’invention déposés auprès de l’Institut national algérien de propriété industrielle (Inapi), de la création de 23 laboratoires d’excellence (Tamayouz) dans les établissements universitaires et de l’accréditation de 11 laboratoires de recherche au niveau de certaines universités en matière de biotechnologie pour le dépistage rapide du Covid-19.
Selon la même source, 2020 a également été marquée par l’installation de 17 équipes de recherche mixtes entre les établissements d’enseignement supérieur et de recherche scientifique et les entreprises économiques, portant ainsi leur nombre à 31 équipes mixtes, ainsi que par la signature de 13 conventions de partenariat avec des instances et des secteurs d’activité pour l’opérationnalisation de la recherche scientifique et la mise à niveau des offres de formation, notamment dans le cycle du Doctorat. Pour s’adapter aux progrès en cours dans les différents domaines scientifiques, le ministère s’attelle à la mise à jour de la cartographie de la formation universitaire, avec 65 nouvelles offres de formation en Licence, 95 en Master et 775 en Doctorat, et la relance des cursus de formation dans les études d’ingéniorat au niveau de quatre universités. Concernant le parachèvement du processus de renforcement de la numérisation du secteur et la lutte contre les défis liés à la pandémie de Covid-19, des dizaines de plateformes numériques ont été créées, outre l’enregistrement de 800 cours du premier semestre destinés aux étudiants inscrits en première année Licence dans le cadre de l’application de l’enseignement à distance. Sur le plan pédagogique, 1 735 maîtres assistants ont été recrutés et près de 4 500 maîtres de conférences classe B ont été promus au grade de maître de conférences classe A, et 16 339 maîtres assistants classe A ont été promus au grade de Professeur. Concernant les structures universitaires, quatre centres universitaires ont été promus au rang d’universités à Relizane, Aïn Témouchent, Tissemsilt et Tamanrasset durant l’année 2020 qui a été marquée également par la création de trois nouvelles écoles supérieures des Sciences, des technologies de l’information et de la numérisation à Bejaïa et des Energies renouvelables, de l’environnement et du développement durable à Batna et des Forêts à Khenchela. S’agissant des œuvres universitaires, le ministère a consacré 2 444 bus qui ont assuré le transport de quelque 71 300 étudiants entre les wilayas et pris en charge le déplacement des étudiants du Sud par voie aérienne vers les établissements universitaires du nord, dont ont bénéficié 3 260 étudiants. Par ailleurs, quatre établissements d’enseignement supérieur privés ont été agréés, portant ainsi leur nombre global à 18 établissements. Pour ce qui est de la coopération internationale, l’année écoulée a été marquée par la signature de 131 conventions de coopération avec plus de 60 pays, portant leur nombre global à 805 conventions.
Ali Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img