14.9 C
Alger
samedi 3 décembre 2022

Enseignement supérieur/Un plan d’action pour le suivi budgétaire: Les universités seront-elles mieux gérées ?

Pour mieux gérer les universités, un plan d’action a été mis au point pour le suivi de la gestion budgétaire des établissements de l’enseignement supérieur pour assurer une transparence en la matière.

Selon l’inspecteur général du ministère, Mohamed Cherif Saba, le ministère de tutelle attache une importance extrême à l’anticipation de la gestion du budget des établissements englobés par le secteur, aux fins d’éviter les erreurs et d’assurer plus de transparence dans la gestion des deniers publics. Ce plan d’action est axé sur le contrôle de la gestion budgétaire des établissements universitaires représentés par les universités et les résidences universitaires, mais, aussi, l’orientation de leurs responsables de façon à éviter le gaspillage et faciliter leurs tâches, en plus de la consécration des objectifs fixés à moyen terme sur trois ans. La nouvelle gestion financière oblige le gestionnaire à définir les objectifs et les résultats attendus à moyen terme, pour assurer une gestion plus transparente, et améliorer les performances, a expliqué le même responsable, lors d’une journée de formation sur « l’application de la nouvelle approche à la gestion budgétaire », à l’université Saâd Dahleb. Il a estimé à ce sujet que la  » nouvelle approche de la gestion budgétaire, appliquée initialement au niveau de cinq ministères, dont celui de l’Enseignement supérieur, et les ministères des Finances, de l’Education nationale, des Travaux publics et de l’Agriculture et du Développement rural, va modifier la méthode de travail en cours depuis 38 ans ». Ainsi, les responsables en charge de la préparation du budget de chaque établissement sont tenus de déterminer les dotations financières à moyen terme sur la base de l’élaboration d’un plan objectif prenant compte les données propres à chacun d’eux. Ces données serviront de base au ministère pour déterminer le budget de chaque établissement », a souligné, pour sa part, le recteur de l’université Saâd Dahlab, Pr.Mohamed Benzina.

Louisa A. R

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img