3 C
Alger
mercredi 20 janvier 2021

Énergies renouvelables à Ghardaïa: Le Cerefe se félicite du lancement d’un projet

Le Commissariat aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique (Cerefe) s’est félicité du lancement du projet «Technopol Energies Renouvelables» à Ghardaïa, tout en lui apportant son soutien.
«Le Cerefe se félicité du lancement du projet Technopol Energies Renouvelables à Ghardaïa et lui apporte son soutien et son accompagnement», a précisé le Cerefe dans un communiqué publié sur sa page facebook.
Baptisé Manar, le projet sera réalisé par l’Unité de recherche appliquée en énergies renouvelables (Uraer) de l’EPST et le Centre de développement des énergies renouvelables (Cder).
Ce projet sera également réalisé avec le soutien et la supervision de la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique (Dgrsdt), ajoute le communiqué.
Le «technopole» regroupe quatre plateformes technologiques à savoir, énergie solaire photovoltaïque, énergie solaire thermique CSP, hydrogène d’origine renouvelable et enfin application de l’énergie solaire dans le domaine agricole, selon le Cerefe.
Dans son premier rapport annuel publié récemment, le Commissariat aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique a adressé une feuille de route visant à opérer une transition énergétique dans le pays, vers un système sobre, basé sur des modes durables et économiquement performants.
Le Cerefe a souligné, dans ce rapport, l’importance de mettre la transition énergétique d’abord au service de l’économie nationale «comme catalyseur pour une véritable amorce de développement ascendant et soutenu de la nation».
Pour ce faire, le Commissariat a recommandé notamment d’identifier de manière «sereine et rigoureuse» tous les critères qui peuvent mener avec succès à l’objectif tracé, «sans pour autant verser dans l’improvisation et la précipitation qui ont prévalu jusqu’ici».
Nassim S.

Article récent

--Pub--

Articles de la catégorie

- Advertisement -