3.9 C
Alger
dimanche 4 décembre 2022

Energie propre à Taourirt-Ighil / Béjaïa: Un projet de réalisation de panneaux solaires en gestation   

 Un projet-pilote de réalisation de panneaux solaires ou panneaux photovoltaïques devrait être concrétisé d’ici peu dans la commune de Taourirt-Ighil, daïra d’Adekar. Ce projet qui devrait être finalisé d’ici peu sur le plan des procédures devrait mobiliser une enveloppe financière de plus de 500 millions de centimes et concerne la dotation des établissements scolaires de la localité, la mosquée et la rue principale du chef-lieu en panneaux solaires pouvant produire de l’énergie propre dans le but de réduire le coût des charges en électricité à long terme, sachant que cette municipalité enclavée et montagneuse reste l’une des plus pauvres de la wilaya. L’APC devrait également participer dans le montage financier de ce projet à hauteur de 40 millions de centimes, nous dit-on. Pour rappel, l’APC de Tazmalt avait initié en 2020 un projet-pilote, qui avait été très bien accueillit par la population. La mairie avait, pour rappel, doté l’école primaire Frères-Amara situé au quartier Merlot 03 de panneaux solaires. Le projet avait un double objectif qui consiste à agir en faveur de l’environnement et atteindre un meilleur contrôle du coût de l’électricité. Autrement dit, ces projets qui devraient être encouragés par des subventions et généralisés à travers les autres municipalités de la wilaya et d’autres secteurs et administrations pourraient contribuer à réduire de manière drastique les dépenses de fonctionnement de nos administrations et établissement publics surtout en période de surconsommation d’énergie électrique, que ce soit en été ou en hivers. Le coût global du projet-pilote était estimé à quelque 140 millions de centimes. Pour sa part, l’association étoile culturelle d’Akbou, avait installé en 2020 un kit solaire au niveau de son siège. Cette action visait à réduire l’impact des énergies fossiles sur l’environnement en passant à une énergie dite propre qui est l’énergie solaire. Ces installations étaient initiées dans le cadre du projet dit «Contribution à la gestion intégrée de l’environnement et au développement durable de la vallée de l’Oued Soummam». Il avait été financé par ENABEL (l’Agence Belge de Développement) en partenariat avec le ministère de l’environnement et des énergies renouvelables. De son côté, l’APC d’Akbou avait réalisé plus de 4000 points lumineux LED en 2021 dans de nombreux quartiers de la commune. Comme elle avait initiée un projet de réalisation de panneaux solaires en faveur de 23 établissements scolaires et la dotation en panneaux photovoltaïque de l’école primaire nouvelle du village Colonel Amirouche ex-Riquet pour un montant de l’ordre de 3 millions de dinars.

Hocine Cherfa

Article récent

Le 04 Decembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img