16.9 C
Alger
samedi 10 décembre 2022

Energie: Hakkar évoque avec le P-dg d’ENI le renforcement du partenariat bilatéral

Le P-DG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a rencontré, dimanche à Alger, le P-DG du groupe italien ENI, Claudio Descalzi, avec lequel il a évoqué les moyens de renforcer le partenariat entre les deux groupes, a indiqué un communiqué de Sonatrach.

Par Salem K.

Lors de cette rencontre, les premiers responsables des deux compagnies ont échangé sur «la question de l’approvisionnement de l’Italie en gaz» et passé en revue «les initiatives à court et à moyen terme susceptibles d’augmenter l’approvisionnement de l’Italie via le gazoduc TransMed/Enrico Mattei», selon le communiqué. Le P-DG de Sonatrach a évoqué, à cette occasion, «les relations historiques liant les deux entreprises», rappelant «la stratégie commune du partenariat visant l’accélération du développement des projets de Berkine Sud, tout en poursuivant l’effort d’investissement dans les énergies nouvelles et renouvelables». Au cours de cette nouvelle rencontre qui «s’inscrit dans le cadre des initiatives entreprises en vue du renforcement du partenariat entre Sonatrach et ENI», les deux responsables ont abordé «les principales questions concernant les investissements en cours, la production d’hydrocarbures à partir des gisements exploités conjointement, l’approvisionnement de l’Italie en gaz naturel et les perspectives futures», a précisé la même source. La réunion a été l’occasion de confirmer «la volonté d’accélérer le développement de nouveaux projets pétroliers et gaziers dans la région de Berkine Sud, et ce, dans le cadre du contrat entré en vigueur le 6 mars dernier». Ce projet comprend la construction en mode Fast Track d’un nouveau hub de développement pétrolier et gazier dans la région, s’appuyant sur les synergies avec les actifs existants MLE-CAFC du périmètre 405b. «L’engagement de Sonatrach et ENI repose sur la stratégie commune d’un time to market accéléré, conforté par la disponibilité et la capacité des filiales du Groupe Sonatrach en charge de la réalisation des travaux», a fait savoir le communiqué, soulignant que les activités prévues permettront une augmentation significative de la production nationale «dès cette année», la première production étant «attendue en juillet, soit trois mois seulement après l’entrée en vigueur de ce contrat». Le P-DG d’ENI s’est dit «très satisfait du partenariat entre Sonatrach et ENI», exprimant son «très vif intérêt à continuer à investir en Algérie, qui constitue un partenaire confiant et crédible, notamment dans l’amont pétrolier et les énergie renouvelables».
S. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img