20.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Energie: Entrée en vigueur de l’utilisation exclusive de l’essence sans plomb

L’application de l’obligation d’utilisation exclusive de l’essence sans plomb et l’abandon de la commercialisation du carburant super a débuté ce jeudi, comme annoncé en mai dernier par l’Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH), a indiqué à l’APS le président de son comité de direction, Nadil Rachid.

Par Hamid N.

M. Nadil a souligné que les douze distributeurs de carburants en Algérie, à savoir Naftal qui détient 90 % des parts de ce marché et les onze distributeurs privés qui se partagent les 10 % restants, ont pris leurs dispositions pour être prêts dès ce jeudi, tout en précisant que la généralisation de l’utilisation exclusive du sans plomb «nécessitera quelques jours avant que les stations ne cessent de commercialiser le super».
Il a fait savoir, à ce titre, que certaines stations disposent de stocks qu’elles devraient écouler au plus tard dans une dizaine de jours, expliquant que ces stocks ne concernent que 5 % de l’ensemble des stations de distribution de carburants.
M. Nadil s’est félicité d’avoir associé l’ensemble des acteurs du secteur de la distribution du carburant à l’opération de généralisation de l’utilisation exclusive du sans plomb, afin que ce carburant soit disponible dans toutes les stations.
Parmi les actions menées dans ce sens, il a mentionné l’organisation par l’ARH d’une journée de sensibilisation, mardi passé, à Constantine, à laquelle les trois distributeurs de la région de l’Est du pays ont été conviés, au même titre que Naftal.
De plus, M. Nadil a effectué une visite d’inspection au centre de Berrahal (dans la wilaya de Annaba) afin de constater de visu l’état des stocks nécessaires pour alimenter la région de l’Est du pays. Le responsable de l’Autorité a insisté sur le fait que la disponibilité du carburant sans plomb sera assurée de manière régulière et «ne souffrira d’aucune tension», vu que les raffineries ainsi que Naftal ont pris leurs dispositions afin d’augmenter leurs volumes de production et de distribution.
A noter que les automobilistes devront ainsi utiliser l’essence sans plomb ayant un indice d’octane unifié «valable pour tous les véhicules», selon le même responsable, qui a affirmé que les tests à cet effet ont été «finalisés» et que le produit proposé sera «totalement sécurisé» pour les différentes motorisations.
La consommation des essences en Algérie était de l’ordre de 3,36 millions de tonnes en 2020, en baisse de 14,14 % par rapport à 2019 (3,92 millions de tonnes), alors que la consommation du gasoil a avoisiné durant la même année les 9,23 millions de tonnes, en recul de 12,1 % par rapport à 2019.
Pour l’année 2021, le président de l’ARH a affirmé qu’il n’y aurait pas d’importation de carburants (essence et gasoil), si le niveau de consommation actuel, impacté par le Covid-19, se maintient.
H. N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img