20.9 C
Alger
dimanche 26 juin 2022

En visite au siège du MDN: Le Président Tebboune : «Les jeunes, pierre angulaire de l’économie du savoir»

En visite au ministère de la Défense nationale, le président de la République a exprimé sa conviction que «l’Algérie est sur la bonne voie». «La voie que nous avons empruntée est la bonne. Si nous nous éloignons de la proclamation du 1er novembre, nous courons à notre déchéance», a-t-il averti.

Par Louiza A. R

Lors d’un discours qu’il a prononcé hier devant le Haut-commandement de l’ANP, le Président Tebboune est revenu également sur le projet de révision de la Constitution dont le référendum est prévu pour le 1er novembre prochain. «Nous espérons que la révision constitutionnelle aura le plébiscite du peuple algérien», a-t-il souhaité. Et d’ajouter : «Ce plébiscite permettra de jeter les bases de l’Algérie nouvelle». «Le message des martyrs doit être respecté, car ils ont payé le prix le plus cher pour le pays, il faut respecter ce message», a ajouté le Président Tebboune.
Poursuivant son discours diffusé en visioconférence aux régions militaires, le chef de l’Etat a indiqué que «le référendum du 1er novembre consacre un retour au peuple pour lui permettre d’exprimer sa voix en toute liberté, en toute souveraineté, pour poser les fondements de l’Algérie nouvelle dont la colonne vertébrale sera la souveraineté nationale et la concrétisation de la solidarité nationale, une valeur inscrite noir sur blanc dans la Déclaration du 1er Novembre».
Le chef de l’Etat a assuré que «la révision de la Constitution va consacrer la justice sociale, selon les principes de Novembre». Dans ce sillage, le chef de l’Etat a révélé que la constitutionnalisation de la proclamation du 1er novembre 1954, mais aussi de la société civile, dérangent certaines parties.
Le président de la République s’est engagé à poursuivre «la marche du développement global que nous avons enclenché par la libération des initiatives économiques à tous les niveaux, en misant sur les jeunes en tant que pierre angulaire de l’économie du savoir et des start-up», soulignant que ces jeunes «sont en quête d’une telle opportunité pour s’affirmer et laisser éclore les potentialités qu’ils ont démontrées durant la pandémie». A cet effet, le président de la République a salué «le haut niveau de formation dispensée aux vaillants Cadets de la Nation dans diverses spécialités».
Le Président Tebboune a précisé que cette rencontre, qu’il a qualifiée de «bonne tradition entre le chef suprême des Formes armées et les cadres de l’Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN)», intervenait «à la veille de deux événements majeurs complémentaires pour la concrétisation de la construction de l’Algérie nouvelle en toute démocratie et liberté». Il s’agit du 66e anniversaire du déclenchement de la glorieuse guerre de Libération nationale et du référendum populaire sur le projet d’amendement de la Constitution.
Enfin, Abdelmadjid Tebboune a loué les avancées réalisées par l’ANP dans divers domaines. «Il faut s’inspirer de l’efficacité et des succès de notre armée dans les domaines technologique, économique, humain et même professionnel», a-t-il lancé. «Notre armée, connue pour son professionnalisme et sa discipline, est source de notre fierté et ses performances et victoires dans les domaines où elle n’a de cesse d’honorer notre pays aux plans militaire, technologique, économique, humain et professionnel, sont des exemples à méditer», a assuré le président de la République. «Digne héritière de l’ALN, l’ANP compte à son actif une grande expérience et des expertises acquises durant sa lutte, sans relâche, contre le terrorisme, à la lumière des conditions difficiles vécues par le passé», a ajouté le Président Tebboune, relevant que «l’interaction positive de l’ANP avec les nouvelles donnes scientifiques et technologiques, l’habilite à accomplir pleinement son devoir à la hauteur de la confiance dont notre vaillant peuple l’a investie».
Pour sa part, le général de corps d’Armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, a affirmé, pour sa part, que le prochain référendum populaire sur le projet de révision de la Constitution ne sera pas un jour ordinaire, mais certainement un autre jour où le peuple algérien triomphera, et le couronnement de son élan civilisationnel pacifique. «Ce rendez-vous électoral, qui ne sera pas un jour ordinaire, mais constituera sans nul doute un jour de victoire pour le peuple algérien et le couronnement de son élan civilisationnel pacifique. Cet élan que l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de Libération Nationale, a accompagné, avec sincérité et dévouement, sans ambition aucune que servir l’Algérie et son peuple, mettant l’intérêt de la patrie et du peuple au-dessus de toute considération. Ce peuple authentique qui a pleinement conscience qu’il sera le seul artisan de ce rendez-vous, par sa participation massive à ce référendum, afin que cette participation soit une réponse catégorique et sans équivoque à tous ceux qui guettent et qui complotent contre notre pays».
L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img