11.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

En raison du manque de pluie / Blida : baisse de 10% dans la production d’eau potable

Une baisse de l’ordre de 10% a été enregistrée récemment dans le volume de production d’eau potable à Blida en raison du manque de précipitations pluviales, a-t-on appris hier du directeur des ressources en eau de la wilaya. «La wilaya, qui avait enregistré en novembre dernier une disponibilité en eau potable suite à une hausse de 20% dans le volume de production due à d’importantes précipitations pluviales, a renoué avec le stress hydrique en raison de la rareté des eaux pluviales ayant impacté sur le volume de production», a indiqué à l’APS, Abdelkrim Allouche. Il a déploré, à ce titre, une baisse dans le débit de la majorité des sources d’eau, considérées parmi les sources d’approvisionnement principales de la population, à l’instar de l’Oued Lekbir et Chiffa, au même titre qu’un recul dans le rendement des forages d’eau. Le directeur des ressources en eau de Blida a prédit, qu’en cas de persistance du stress hydrique pour au moins un autre mois, la wilaya pourrait faire face, durant à l’avenir, «à des difficultés dans la couverture des besoins des citoyens, ceci d’autant plus qu’elle dépend à 80% des eaux souterraines et au vu de la hausse de la demande en la matière suite à la création de nouveaux pôles urbains». La wilaya de Blida avait connu l’été dernier une grave crise dans la distribution d’eau potable. Un fait ayant contraint les autorités concernées à prendre des mesures urgentes portant, notamment modification du programme de distribution d’eau qui se fait dé-sormais une fois tous les trois jours, voire une fois tous les cinq jours, pour couvrir les besoins de la population. Amar F.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img